5 millions de dollars, telle est la somme mise sur la table par la Maison Blanche pour accélérer la capture de l'ex-général bissau-guinéen, Antonio Indjai, accusé d'avoir fomenté un putch...