Deprecated: File class-oembed.php is deprecated since version 5.3.0! Use wp-includes/class-wp-oembed.php instead. in /home/u859680659/domains/tribuneouest.com/public_html/wp-includes/functions.php on line 5643
Guinée - Bissau : l’opposition remporte les élections législatives - Tribune Ouest Guinée - Bissau : l’opposition remporte les élections législatives - Tribune Ouest
Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Guinée – Bissau : l’opposition remporte les élections législatives

En Guinée Bissau, l’opposition remporte les élections législatives du 4 juin.

La Guinée-Bissau s’oriente vers une cohabitation après que l’opposition a remporté les élections législatives. Cohabitation dans laquelle le PAIGC aura le poste de Premier ministre. La coalition PAI-Terra Ranka, portée par le PAIGC, a remporté 54 sièges, tandis que le parti du président, le MADEM-G15, doit se contente de 29 députés.

« Un jour on perd, un jour on gagne, c’est le jeu de la démocratie », déclare le président Umaro Sissoco Embalo. En respectant la loi, le président donne l’exemple dans la sous-région et espère avoir le soutien de ses pairs ouest-africains pour renouveler son mandat à la tête de la Cédéao le 9 juillet prochain, lors d’un sommet à Bissau.

La présence d’observateurs internationaux, a sans doute jouer un rôle sur les réactions de la classe politique : la CPLP, la Francophonie, l’Union Africaine et la Cédéao ont rencontré le président et les acteurs clés de la vie politique à Bissau. Le message était précis : accepter le verdict des urnes pour éviter une nième crise post-électorale.

Vraisemblablement, ce vote marque une sanction des citoyens contre les dernières actions menées par le régime du président Umaro Sissoco Embalo. Le Parlement avait été dissout en mai 2022, à l’initiative du président, suite à une crise politique profonde.

« Le peuple guinéen se solidarise toujours avec les victimes. Le pouvoir a transformé Domingo Simões Pereira (ex-Premier ministre et président du PAIGC) en victime, surtout à la suite de l’interdiction de l’entrée du matériel de campagne et l’interdiction de voyager. La population s’est tournée solidairement vers l’opposition.

Les gens se sont solidarisés avec les victimes du pouvoir. De même, le PAIGC est un parti de plus de soixante années d’existence, avec un ancrage profond dans tout le pays, qui connaît les arcanes des campagnes électorales.

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis le 24 août, 170 migrants partis du Sénégal dans des conditions de fortune stagnent sur un navire de la marine espagnole qui leur a portés secours en mer. Proche des côtes mauritaniennes, ce dernier demande en vain aux autorités locales de les accueillir puisque Madrid refuse également de le...
Un accord de compensation carbone pourrait voir le Libéria concéder 10% de son territoire à une entreprise privée émiratie, ce qui accorderait à l'Etat du golfe Persique des droits de pollution équivalents à la séquestration du carbone de la forêt, relaie Middle East Eye. Dans les faits, l'accord donnerait à...
Les autorités nigérianes poursuivent leur inlassable combat contre les détournements d'or noir effectués par des bandes organisées dans le delta du Niger. Selon RFI, "une nouvelle opération militaire dans la région de Warri a permis de détruire 14 réservoirs contenant des centaines de milliers de litres de produit raffinés illégalement....
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...