Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
La Suisse maintient en détention l’ex-bras droit de Yahya Jammeh
Ousmane Sonko Gambie

La justice helvétique a annoncé que l’ancien ministre gambien de l’Intérieur, Ousmane Sonko, proche du président sortant,  Yahya Jammeh, était maintenu en détention sur le territoire suisse en raison de forte suspicions de crimes contre l’humanité.

L’ONG Trial est à l’origine de la procédure après avoir relevé de nombreux actes inhumains à l’encontre de la population gambienne lors du règne autoritaire de Jammeh, et cela sous le commandement de Sonko.

Benedict de Moerloose, avocat et responsable du département enquête et droit pénal de la structure, évoque « des charges extrêmement lourdes étayées par plusieurs victimes qui se sont portées parties civiles (sept au total). »

Ce dernier confirme que pour ces sept cas, « il s’agit de tortures extrêmement graves commises par les forces de sécurité et qu’Ousmane Sonko est intervenu à un moment où un autre (dans la procédure). Nous pensons donc qu’il est complice de ces crimes. »

Berne a parallèlement indiqué que la période de détention durerait trois mois supplémentaires afin « d’interroger de nouveaux témoins et d’analyser les documents saisis. »

Source : RFI

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dépourvu de compagnie aérienne nationale depuis le dépôt de bilan de Ghana Airways et de Ghana International Airlines, le Ghana étudie actuellement les offres d'Air Mauritius, d'Ethiopian Airlines et de Africa World Air afin d'y remédier.  Selon la ministre de l’aviation, Cecilia Dapaah, les tractations seraient déjà bien avancées avec ces structures. Il est important de noter...
Le Liberia est en passe de régler un imbroglio électoral dont il se serait bien passé. La présidentielle devrait finalement trouver son épilogue le 26 décembre prochain, confirme la commission électorale national (NEC). Les citoyens trancheront entre l'ex-icone du ballon rond, George Weah (CDC), et le vice-président sortant, Joseph Boakai (UP). Pour...
Professionnaliser, rajeunir et réduire les effectifs de l'armée. Tel est l'objectif mené par le gouvernement Ouattara dont le plan de dégraissage a déjà abouti au départ de près de 1000 militaires ivoiriens. Et cela, plus de sept mois après les mutineries qui ont animé le pays.  Concrètement, Abidjan escompte 4000...
TRIBUNES LIBRES
Les faibles revenus fiscaux pénalisent la croissance des pays africains....

S’inscrire à la Newsletter