Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Gambie : Adama Barrow remporte la présidentielle

Au pouvoir depuis 22 ans, Yahya Jammeh ne fera pas de 5 ème mandat consécutif à la tête de la Gambie. Ce dernier a été supplanté par le candidat de l’opposition, Adama Barrow, qui recueille 49.67% des suffrages contre 42,64 pour le président sortant. Mama Kandeh, ex-député de l’APRC, ne bénéficie quant à lui que de 7,6% des voix.

“Il est vraiment exceptionnel que quelqu’un qui a dirigé le pays aussi longtemps ait accepté sa défaite”, reconnait Alieu Momar Njie, le président de la commission électorale indépendante (CEI). Y.Jammeh va en effet s’exprimer dans la journée pour féliciter l’heureux élu soutenu par huit partis d’opposition.

Cet épilogue incroyable marque également une passe d’armes historique au sein de l’exécutif comme le souligne Le Monde : “Les Gambiens réalisent soudain qu’Adama Barrow a réussi ce que personne n’avait réussi à faire depuis l’indépendance de la Gambie, en 1965 : une alternance démocratique.”

Pourtant, une telle issue du scrutin n’était pas écrite d’avance puisque les observateurs de l’UE n’ont pas pu assister au scrutin. Pour se dédouaner, la CEI avait simplement soutenu que l’échéance serait tout de même scrutée de près par des émissaires de l’Union africaine accrédités et déployés sur l’ensemble du territoire. Finalement, aucun incident majeur n’a entaché le processus électif.

Pour rappel, A.Barrow, homme d’affaires et ex-trésorier de l’UDP, prendra la tête d’un gouvernement de transition durant trois ans avant que de nouvelles élections libres soient organisées. Il ne pourra toutefois pas y participer.

Sources : Le Point et Le Monde

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans une communication publiée sur sa page Facebook, vendredi 20 novembre, Henri konan Bédié, le président de la coordination des partis politiques de l'opposition, regroupés au sein du Conseil National de Transition (CNT), annonce la suspension du dialogue avec Alassane Ouattara. « Nous avons engagé le combat, à la demande de toutes les...
Élu au premier tour avec 94,27% des voix, à l’issue d’une élection présidentielle boycottée par une partie de la population, Alassane Ouattara  invite l’opposition au dialogue alors que ses adversaires contestent la légitimité de son élection. Sous la houlette de Henri konan Bédié, les groupements de l’opposition, réunis au sein du Conseil...
Alors que le niveau de contamination reste très faible sur le continent, les pays se préparent à affronter une deuxième vague.  L’Afrique en cette période de pandémie mondiale semble montrer que le continent est moins atteint que le reste du monde. Neuf mois après l’apparition du Covid-19 en Afrique, le continent fait...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...