Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
La Suisse maintient en détention l’ex-bras droit de Yahya Jammeh
Ousmane Sonko Gambie

La justice helvétique a annoncé que l’ancien ministre gambien de l’Intérieur, Ousmane Sonko, proche du président sortant,  Yahya Jammeh, était maintenu en détention sur le territoire suisse en raison de forte suspicions de crimes contre l’humanité.

L’ONG Trial est à l’origine de la procédure après avoir relevé de nombreux actes inhumains à l’encontre de la population gambienne lors du règne autoritaire de Jammeh, et cela sous le commandement de Sonko.

Benedict de Moerloose, avocat et responsable du département enquête et droit pénal de la structure, évoque “des charges extrêmement lourdes étayées par plusieurs victimes qui se sont portées parties civiles (sept au total).”

Ce dernier confirme que pour ces sept cas, “il s’agit de tortures extrêmement graves commises par les forces de sécurité et qu’Ousmane Sonko est intervenu à un moment où un autre (dans la procédure). Nous pensons donc qu’il est complice de ces crimes.”

Berne a parallèlement indiqué que la période de détention durerait trois mois supplémentaires afin “d’interroger de nouveaux témoins et d’analyser les documents saisis.”

Source : RFI

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Sierra Leone est désormais dans le collimateur de la FIFA. L'instance internationale accuse en effet le gouvernement d'ingérence politique dans les affaires de la fédération nationale de football (SLFA). La commission sierra-léonaise anti-corruption (ACC) tente en effet d'avoir "le scalp" de plusieurs dirigeants de la SLFA suspectés d'avoir interféré...
Le gouvernement ivoirien souhaite que le secteur privé ne joue plus de rôle de représentation au sein de l'organe de direction du Conseil café-cacao (CCC), le jugeant trop divisé sur la question d'une harmonisation du système de vente du cacao entre Abidjan et Accra. Selon Jeune Afrique, "les autorités (invitent) en...
Alors que la consommation électrique annuelle de l'archipel pourrait doubler entre 2015 et 2020 (de 360 GWh à 670 GWh), les autorités cap-verdiennes visent 100% d'énergies renouvelables d'ici 7 ans. Et cela, afin de diminuer la facture énergétique. "Actuellement, avec une consommation d'électricité de 727 kWh par personne et par an, le Cap-Vert...
TRIBUNES LIBRES
Début juin, Corsair a invité une délégation de journalistes sénégalais...

S’inscrire à la Newsletter