Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Mauritanie : l’ex-président libéré après six mois emprisonnement « pour raisons de santé »
mauritanie lex president libere apres six mois emprisonnement raisons sante - TribuneOuest

Quasiment six mois après le début de son incarcération, l’ancien président mauritanien, Mohamed Ould Aziz, vient d’être libéré pour des raisons de santé.

Vendredi 7 janvier 2022, le gouvernement mauritanien a décidé de libérer l’ancien président, Mohamed Ould Aziz, alors qu’il était derrière les barreaux depuis environ six mois.

C’est la défense de l’ex-dirigeant qui en avait fait la demande pour des raisons de santé.

Il a en effet, été transféré à l’hôpital militaire de Nouakchott où il a dû subir deux interventions cardiaques.

Un ancien chef de l’État poursuivi par la justice

Mohamed Ould Aziz a fermement dirigé la Mauritanie de 2008 à 2019. Après avoir quitté le pouvoir, une commission d’enquête parlementaire ouverte en 2020 a mis le doigt sur de sombres affaires durant l’exercice de ses fonctions. Mais l’ancien président a refusé de comparaître devant la justice, qui l’a alors poursuivi pour « corruption, blanchiment d’argent, enrichissement illicite, dilapidation de biens publics, octroi d’avantages indus et obstruction au déroulement de la justice » durant les onze années où il a exercé son pouvoir.

Mais le président n’a jamais cessé de clamer son innocence, criant au « règlement de comptes ».

Mohamed Ould Aziz a créé une OPA sur une petite formation de gauche, le Parti Unioniste démocratique socialiste (PUDS), lancée par un ancien sous-officier de l’armée mauritanienne juste après sa sortie de prison.

Mais ce parti, qui ne comptait aucun élu ni dans les communes, ni au Parlement, a été suspendu par l’actuel président Mohamed Cheikh Ould Ghazouani.

Une mauvaise santé qui lui permet la liberté

Mohamed Ould Aziz a retrouvé sa famille le lendemain de sa libération, grâce à une ordonnance signée par le juge d’instruction. Il est désormais placé sous contrôle judiciaire et médical à domicile, selon les médias locaux. Le ministère de la Justice a annoncé qu’il ne retournerait pas en détention, du moins jusqu’à ce qu’il retrouve une meilleure santé.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lors du sommet de la CEDEO à Accra, les dirigeants des différents pays d’Afrique de l’Ouest choisissent d’étudier chacune des situations de crise les unes après les autres, évitant une réponse commune. Les pays qui se sont rencontrés à Accra le 3 juillet ont dû faire face à des choix...
Mercredi 29 juin 2022, une mine située dans le centre du Nigeria a été la cible d’une attaque meurtrière perpétrée par des "bandits". Quatre employés chinois ont été enlevés. Jeudi 30 juin, les autorités locales du centre du Nigeria, ont annoncé dans un communiqué, le décès de plusieurs employés et...
Mercredi 29 juin 2022, le Conseil de sécurité de l’ONU a décidé de prolonger d’un an sa mission de paix Minusma au Mali alors que les forces militaires françaises se sont retirées. L’ONU s’est résolue mercredi à prolonger sa mission Minusma sur le sol malien jusqu’au 30 juin 2023. La...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...