Deprecated: File class-oembed.php is deprecated since version 5.3.0! Use wp-includes/class-wp-oembed.php instead. in /home/u859680659/domains/tribuneouest.com/public_html/wp-includes/functions.php on line 5643
Niger : la Cedeao opposée au plan de transition de la junte - Tribune Ouest Niger : la Cedeao opposée au plan de transition de la junte - Tribune Ouest
Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Niger : la Cedeao opposée au plan de transition de la junte

 

Le général Abdourahamane Tiani, a présenté une transition de « trois ans » maximum avant de rendre le pouvoir aux civils. 

Les pays ouest-africains réunis au sein de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest ( Cedeao) opposés au coup d’État au Niger ont rejeté l’idée d’une transition de trois ans maximum. Celle-ci était proposée samedi 19 août par les militaires au pouvoir actuellement. La sortie de crise ne semble donc pas d’actualité.

« Une période de transition de trois ans est inacceptable », a en effet déclaré Abdel-Fatau Musah, commissaire aux affaires politiques, à la paix et à la sécurité de la Cedeao. « Nous voulons que l’ordre constitutionnel soit restauré le plus rapidement possible », a-t-il déclaré également, réaffirmant la ferme position de l’organisation régionale ; alors que le représentant de la Cedeao s’exprimait auprès de Al-Jazira.

Samedi soir, le général Abdourahamane Tiani, avait annoncé une transition de « trois ans » maximum, avant de rendre le pouvoir aux civils or la Cedeao exige le rétablissement dans ses fonctions du président Mohamed Bazoum. Des positions fermes sont maintenues de part et d’autre.

La Cedeao privilégie toujours la voie diplomatique mais pour autant elle n’écarte toujours pas l’usage de la force si « nécessaires ». Vendredi, M. Musah a précisé que « le jour de l’intervention » était fixé, tout comme « les objectifs stratégiques, l’équipement nécessaire et l’engagement des États membres »« Si une agression devait être entreprise contre nous, elle ne sera pas la promenade de santé à laquelle certains croient », a rétorqué le général Tiani.

Les deux parties en présence, semblent peu disposé à trouver un accord et ce malgré la médiation du week-end. Celle-ci a cependant permis aux émissaires de la Cedeao de s’entretenir avec MM. Tiani et Bazoum. Dimanche, des manifestations de soutien à la junte ont une nouvelle fois eu lieu à Niamey et Agadez ; les manifestants scandant des propos hostiles à la Cedeao et aux puissances occidentales ; dont la France.

« Halte à l’intervention militaire », pouvait-on également lire sur des pancartes brandies par les milliers de manifestants rassemblés sur la place de la Concertation, dans la capitale. A Agadez, plusieurs centaines de manifestants ont demandé le démantèlement « de toutes les bases militaires étrangères », notamment celle de l’armée américaine dans l’aéroport de la ville. La France et les Etats-Unis sont présents au Niger afin de contribuer à la lutte contre les mouvements djihadistes dans le pays. Ce sont en tout, 2600 soldats installés dans le pays à ce jour.

Depuis le 26 juillet, jour du coup d’Etat, les violences n’ont pas cessé notamment dans l’ouest du Niger, près du Burkina Faso et du Mali eux-mêmes confrontés aux groupes armés.  Parallèlement la situation humanitaire se dégrade comme le souligne l’Unicef qui estime à plus de 2 millions d’enfants en situation d’urgence humanitaire. Selon l’Unicef, ces chiffres peuvent augmenter « si les prix des denrées alimentaires continuent de grimper et si une récession économique frappe les familles, les ménages et les revenus ». Cette situation est la conséquence de multiples facteurs aggravants. Le Niger subissant depuis le 30 juillet de lourdes sanctions économiques imposées par la Cedeao.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis le 24 août, 170 migrants partis du Sénégal dans des conditions de fortune stagnent sur un navire de la marine espagnole qui leur a portés secours en mer. Proche des côtes mauritaniennes, ce dernier demande en vain aux autorités locales de les accueillir puisque Madrid refuse également de le...
Un accord de compensation carbone pourrait voir le Libéria concéder 10% de son territoire à une entreprise privée émiratie, ce qui accorderait à l'Etat du golfe Persique des droits de pollution équivalents à la séquestration du carbone de la forêt, relaie Middle East Eye. Dans les faits, l'accord donnerait à...
Les autorités nigérianes poursuivent leur inlassable combat contre les détournements d'or noir effectués par des bandes organisées dans le delta du Niger. Selon RFI, "une nouvelle opération militaire dans la région de Warri a permis de détruire 14 réservoirs contenant des centaines de milliers de litres de produit raffinés illégalement....
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...