Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Le Ghana obtient la libération de deux étudiantes canadiennes kidnappées
Canadiennes enlevées au Ghana

Enlevées la semaine dernière alors qu’elles sortaient d’un taxi de Kumasi, deuxième ville du Ghana, les deux canadiennes âgées respectivement de 19 et 20 ans, et membres de l’ONG, Youth Challenge International, ont finalement retrouvé la liberté mercredi matin, annonce Accra. Qui ne précise pas si paiement d’une rançon il y a eu.

Néanmoins, face au tollé que ce fait divers a eu en Amérique du Nord, les autorités locales ont tenu à préciser que les touristes étaient toujours en sécurité sur le territoire. La police a ainsi rappelé aux voyageurs ne pas commettre d’imprudence superflue. Et cela, “en prenant conscience à chaque instant de l’environnement dans lequel ils se trouvent”.

De son côté, le gouvernement ghanéen a fustigé la multiplication récente des enlèvements d’étrangers dans le pays… Alors que ce dernier avait été épargné jusque-là par ce fléau. Ce qui n’est bien entendu pas le cas du Nigéria voisin, gangrené par le djihadisme symbolisé par les milices de Boko Haram.

Sans surprise, l’économie domestique et le tourisme devraient commencer à ressentir l’effet rebond de cette “mauvaise passe”. Le site France Diplomatie a d’ailleurs accordé une partie plus qu’équivoque à sa rubrique “terrorisme” :

“Dans le contexte des incidents qui ont récemment eu lieu en Afrique de l’Ouest (attaques au Burkina Faso et enlèvement au Bénin), il convient de tenir compte de la menace terroriste régionale qui n’épargne pas le Ghana. Une vigilance accrue est nécessaire, en particulier dans les lieux publics fréquentés par des expatriés.”

A suivre donc…

Crédit photo : Facebook 

Article connexe :

Nigeria : Boko Haram frappe des sites militaires de l’Etat de Borno

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Alors qu'Isatu Touray, vice-présidente gambienne, souffre désormais du nouveau coronavirus, le chef d'Etat, Adama Barrow, a choisi mercredi 29 juillet de se mettre en quarantaine; Les mesures sanitaires liées au Covid-19 l'imposant en toute logique. "M. Barrow sera en isolement pour deux semaines", a confirmé le même jour sur Twitter...
Après le décès soudain le 8 juillet dernier de l'ex-Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, candidat déclaré à la présidentielle ivoirienne d'octobre 2020 - et cela après deux mois d'hospitalisation en France pour des problèmes cardiaques - le chef d'Etat, Alassane Ouattara, pourrait briguer un troisième mandat à la tête du...
Déterminé à remonter sur la plus haute marche de la hiérarchie ghanéenne, l'ex-président, John Dramani Mahama (24 juillet 2012 - 7 janvier 2017), a décidé de miser sur une colistière pour parvenir à ses fins. Il s'agit de Jane Naana Opoku-Agyemang, enseignante de profession. Le président sortant, Nana Akufo-Addo, chef de file du...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter