Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Nigeria : Boko Haram frappe des sites militaires de l’Etat de Borno
Boko Haram Nigeria

Le groupe djihadiste a attaqué dans la nuit de samedi à dimanche deux base militaires nigérianes situées au nord-est du territoire, dans l’Etat de Borno. Six soldats ont été blessés durant les heurts.

Selon Paris Match, qui relaie l’information, les offensives se sont déroulées non loin de la frontière avec la Cameroun. De son côté, l’armée nationale confirme que “les terroristes ont lancé une attaque vers minuit dans la ville de Pulka (district de Gwoza). Les soldats ont alors (répliqué) durant 30 minutes”.

Mais ce n’est pas tout, car un deuxième assaut s’est produit parallèlement dans le village de Logomani, près de la ville de Gamboru, engendrant six blessés parmi les militaires.

Ce nouvel incident remet ainsi un peu plus en cause la politique sécuritaire menée par le président Muhammadu Buhari, arrivé au pouvoir en 2015 avec l’engagement de mettre fin à l’insurrection islamiste. Le temps ne joue d’ailleurs pas en sa faveur, puisqu’il remettra “sa couronne” en jeu le 15 février prochain.

Articles connexes :

Nigeria : Boko Haram tue quatre agriculteurs près de Maiduguri

L’armée nigérienne neutralise 300 combattants de Boko Haram

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bien que seuls 16% des Gambiens utilisent actuellement les réseaux sociaux, l'avenir politique du pays pourrait bien se jouer en ligne. Et pour cause, les heureux élus font partie de la sphère locale la plus influente. A ce titre, l'application WhatsApp qui appartient au géant américain, Facebook, illustre parfaitement ce...
L’opposition a animé une conférence de presse, hier lundi 26 octobre, à quelques jours de la tenue du scrutin présidentiel prévu le 31 octobre. Nous vous proposons ci-dessous les propos liminaires de Pascal Affi N’guessan, le porte-parole de la plateforme des partis politiques de l’opposition. Chers amis de la presse, Mesdames et...
Le gouvernement qualifie les récents épisodes de violence d ’ « incidents d'une extrême gravité ». Le pays s’enfonce dans une crise préélectorale. Les affrontements se sont déroulés à Dabou,à 50km d’Abidjan. On déplore 16 morts et 67 blessés, selon un nouveau bilan du gouvernement. Le département de Dabou a été...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...