Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Nigéria : le gouvernement lance un vaste projet de construction de logements

Le nouveau programme lancé par le gouvernement fédéral du Nigéria permettra la construction de 2,5 millions d’unités dans le secteur du logement social.

L’initiative s’inscrit dans le cadre de la stratégie nationale pour l’habitat social, et doit répondre à la pénurie de logements. Le gouvernement nigérian injectera 2,9 milliards de dollars dans la construction de logements. Le projet devrait résorber le déficit en logement, tout autant que stimuler la croissance dans le BTP, et créer de l’emploi.

Le programme va répondre aux problèmes générés par l’urbanisation accélérée et déséquilibrée, où l’accès au logement est de plus en plus compliqué. Selon John Odigie Oyegun, président national du All Progressives congress (APC), il existe des facteurs divers qui expliquent la difficulté à se loger pour les habitants du Niger : «une offre à des prix élevés, des difficultés à accéder au financement, des prêts bancaires avec des taux intérêts élevés, et la rareté du foncier». Le Nigeria déjà en 2013 relevait un manque de 17 millions de logements. La tendance, depuis, ne s’est pas inversée. John Odigie Oyegun a indiqué que ce programme sera exécuté dans le cadre d’un partenariat public-privé et à terme, il aura permis la construction de 2,5 millions de logements à partir de matériaux locaux.

Pour memo, le déficit de logements sociaux, est à ajouter à la déficience de ceux déjà existants. Absence de respects des normes, mal-logement et insalubrité et des millions de personnes vivent entassés dans des locaux indignes. Ce ne sont pas les seules raisons du mal-logement au Nigeria. Les conditions financières d’accès à la propriété sont plus que drastiques. En septembre 2016, le taux d’intérêt le plus bas pour un crédit immobilier était de 19%. Le client doit également pouvoir justifier d’un acompte de 25% avant de voir sa demande de crédit accordée, alors que le prêt immobilier moyen avoisine aujourd’hui les 18 000 dollars.

Source : La Tribune Afrique

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dépourvu de compagnie aérienne nationale depuis le dépôt de bilan de Ghana Airways et de Ghana International Airlines, le Ghana étudie actuellement les offres d'Air Mauritius, d'Ethiopian Airlines et de Africa World Air afin d'y remédier.  Selon la ministre de l’aviation, Cecilia Dapaah, les tractations seraient déjà bien avancées avec ces structures. Il est important de noter...
Le Liberia est en passe de régler un imbroglio électoral dont il se serait bien passé. La présidentielle devrait finalement trouver son épilogue le 26 décembre prochain, confirme la commission électorale national (NEC). Les citoyens trancheront entre l'ex-icone du ballon rond, George Weah (CDC), et le vice-président sortant, Joseph Boakai (UP). Pour...
Professionnaliser, rajeunir et réduire les effectifs de l'armée. Tel est l'objectif mené par le gouvernement Ouattara dont le plan de dégraissage a déjà abouti au départ de près de 1000 militaires ivoiriens. Et cela, plus de sept mois après les mutineries qui ont animé le pays.  Concrètement, Abidjan escompte 4000...
TRIBUNES LIBRES
Les faibles revenus fiscaux pénalisent la croissance des pays africains....

S’inscrire à la Newsletter