Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Nigéria : le gouvernement lance un vaste projet de construction de logements

Le nouveau programme lancé par le gouvernement fédéral du Nigéria permettra la construction de 2,5 millions d’unités dans le secteur du logement social.

L’initiative s’inscrit dans le cadre de la stratégie nationale pour l’habitat social, et doit répondre à la pénurie de logements. Le gouvernement nigérian injectera 2,9 milliards de dollars dans la construction de logements. Le projet devrait résorber le déficit en logement, tout autant que stimuler la croissance dans le BTP, et créer de l’emploi.

Le programme va répondre aux problèmes générés par l’urbanisation accélérée et déséquilibrée, où l’accès au logement est de plus en plus compliqué. Selon John Odigie Oyegun, président national du All Progressives congress (APC), il existe des facteurs divers qui expliquent la difficulté à se loger pour les habitants du Niger : «une offre à des prix élevés, des difficultés à accéder au financement, des prêts bancaires avec des taux intérêts élevés, et la rareté du foncier». Le Nigeria déjà en 2013 relevait un manque de 17 millions de logements. La tendance, depuis, ne s’est pas inversée. John Odigie Oyegun a indiqué que ce programme sera exécuté dans le cadre d’un partenariat public-privé et à terme, il aura permis la construction de 2,5 millions de logements à partir de matériaux locaux.

Pour memo, le déficit de logements sociaux, est à ajouter à la déficience de ceux déjà existants. Absence de respects des normes, mal-logement et insalubrité et des millions de personnes vivent entassés dans des locaux indignes. Ce ne sont pas les seules raisons du mal-logement au Nigeria. Les conditions financières d’accès à la propriété sont plus que drastiques. En septembre 2016, le taux d’intérêt le plus bas pour un crédit immobilier était de 19%. Le client doit également pouvoir justifier d’un acompte de 25% avant de voir sa demande de crédit accordée, alors que le prêt immobilier moyen avoisine aujourd’hui les 18 000 dollars.

Source : La Tribune Afrique

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans une communication publiée sur sa page Facebook, vendredi 20 novembre, Henri konan Bédié, le président de la coordination des partis politiques de l'opposition, regroupés au sein du Conseil National de Transition (CNT), annonce la suspension du dialogue avec Alassane Ouattara. « Nous avons engagé le combat, à la demande de toutes les...
Élu au premier tour avec 94,27% des voix, à l’issue d’une élection présidentielle boycottée par une partie de la population, Alassane Ouattara  invite l’opposition au dialogue alors que ses adversaires contestent la légitimité de son élection. Sous la houlette de Henri konan Bédié, les groupements de l’opposition, réunis au sein du Conseil...
Alors que le niveau de contamination reste très faible sur le continent, les pays se préparent à affronter une deuxième vague.  L’Afrique en cette période de pandémie mondiale semble montrer que le continent est moins atteint que le reste du monde. Neuf mois après l’apparition du Covid-19 en Afrique, le continent fait...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...