Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Nigéria : le gouvernement lance un vaste projet de construction de logements

Le nouveau programme lancé par le gouvernement fédéral du Nigéria permettra la construction de 2,5 millions d’unités dans le secteur du logement social.

L’initiative s’inscrit dans le cadre de la stratégie nationale pour l’habitat social, et doit répondre à la pénurie de logements. Le gouvernement nigérian injectera 2,9 milliards de dollars dans la construction de logements. Le projet devrait résorber le déficit en logement, tout autant que stimuler la croissance dans le BTP, et créer de l’emploi.

Le programme va répondre aux problèmes générés par l’urbanisation accélérée et déséquilibrée, où l’accès au logement est de plus en plus compliqué. Selon John Odigie Oyegun, président national du All Progressives congress (APC), il existe des facteurs divers qui expliquent la difficulté à se loger pour les habitants du Niger : «une offre à des prix élevés, des difficultés à accéder au financement, des prêts bancaires avec des taux intérêts élevés, et la rareté du foncier». Le Nigeria déjà en 2013 relevait un manque de 17 millions de logements. La tendance, depuis, ne s’est pas inversée. John Odigie Oyegun a indiqué que ce programme sera exécuté dans le cadre d’un partenariat public-privé et à terme, il aura permis la construction de 2,5 millions de logements à partir de matériaux locaux.

Pour memo, le déficit de logements sociaux, est à ajouter à la déficience de ceux déjà existants. Absence de respects des normes, mal-logement et insalubrité et des millions de personnes vivent entassés dans des locaux indignes. Ce ne sont pas les seules raisons du mal-logement au Nigeria. Les conditions financières d’accès à la propriété sont plus que drastiques. En septembre 2016, le taux d’intérêt le plus bas pour un crédit immobilier était de 19%. Le client doit également pouvoir justifier d’un acompte de 25% avant de voir sa demande de crédit accordée, alors que le prêt immobilier moyen avoisine aujourd’hui les 18 000 dollars.

Source : La Tribune Afrique

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La période de soudure, qui sépare chaque année deux périodes de récolte, ainsi que l'insécurité croissante sur le territoire burkinabè, pourraient avoir des effets désastreux à court terme sur la population, confirme le Programme alimentaire mondial (PAM*).  Un état de fait que le porte-parole de l'institution onusienne, Hervé Verhoosel, a...
Le groupe terroriste, shebab, s'est à nouveau distingué en frappant mercredi une base militaire de la Mission africaine en Somalie (Amisom), située à 70 kilomètres au sud de Mogadiscio. Dans les faits, les djihadistes ont d'abord fait explosé plusieurs véhicules au abord du site de de Awdheegle, avant de tirer...
Alors que les djihadistes de Boko Haram multiplient les intimidations et massacres en tout genre dans la zone du lac Tchad, les membres de Médecins sans frontières (MSF) ont décidé de quitter la localité nigérienne de Maïné-Soroa, proche de Diffa. Ces derniers estiment que leur sécurité n'est plus garantie.  Selon...
TRIBUNES LIBRES
La Cour pénale internationale vient d’acquitter l’ancien président ivoirien, Laurent...

S’inscrire à la Newsletter