Adnan Abou Walid Al-Sahraoui, dit "Awas", numéro un de l’organisation État islamique au Grand Sahara (EIGS), a été tué par les troupes militaires françaises. Ce n’est plus une rumeur. Dans...