Dans les faits, le Bénin avait pris en décembre 2019 un arrêté interdisant la transhumance transfrontalière. Une décision qui avait nourri de facto les affrontements entre agriculteurs et éleveurs locaux...