Deprecated: File class-oembed.php is deprecated since version 5.3.0! Use wp-includes/class-wp-oembed.php instead. in /home/u859680659/domains/tribuneouest.com/public_html/wp-includes/functions.php on line 5643
Nigeria : quatre pays se retrouvent pour parler sécurité et démocratie en Afrique de l’Ouest - Tribune Ouest Nigeria : quatre pays se retrouvent pour parler sécurité et démocratie en Afrique de l’Ouest - Tribune Ouest
Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Nigeria : quatre pays se retrouvent pour parler sécurité et démocratie en Afrique de l’Ouest

Bola Tinubu, président nigérian s’est rendu à Abuja afin de rencontrer des avec des responsables de quatre pays africains ; Niger, de Guinée-Bissau et du Bénin. Le sujet ?  La situation au Mali, au Burkina Faso et en Guinée. 

Quatre pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) ont choisi de se rencontrer le mardi 18 juillet à Abuja au Nigéria. Les responsables de ces différents pays ont souhaité évoquer des sujets à enjeux tels, les transitions démocratiques et de la sécurité dans la région.  Ainsi le président nigérian, Bola Tinubu, élu le 9 juillet à la tête de la Cedeao a conversé avec des responsables du Niger, du Bénin et de la Guinée-Bissau.

Le Mali a notamment été au cœur des discussions, après le retrait de la mission de l’ONU, la Minusma. Fin juin en effet, le Conseil de sécurité de l’ONU avait mis un terme à la mission de maintien de la paix à la demande de la junte militaire malienne. La junte s’atait dans le même temps rapproché de la Russie.

Trois des quinze pays membres de la Cedeao, le Mali, le Burkina-Faso et la Guinée, sont désormais dirigés par des juntes militaires. La prise de pouvoir de la junte dans ces pays est dûe à une série de coups d’Etat. Cependant, les groupes djihadistes Al-Qaïda et Etat islamique (EI) se sont étendus au Sahel, se dirigeant vers le sud, jusqu’à des pays du golfe de Guinée.

Le Niger, le Nigeria, le Bénin et la Guinée-Bissau ont pris la décision de constituer une commission tripartite mandatée afin d’identifier des solutions de sécurité alternatives au départ de la mission de l’ONU au Mali. On évoque un possible déploiement de soldats des pays membres de la Cedeao.

Le président béninois, Patrice Talon, dans le cadre de cette alliance, se rendra prochainement au Mali, au Burkina et en Guinée pour y parler de sécurité et de transition démocratique après les différents coups d’Etat, a précisé Omar Alieu Touray, président de la Commission de la Cedeao.

Les quatre pays réunis à Abuja « ont réaffirmé leur soutien à des transitions démocratiques rapides dans ces pays » a déclaré Omar Alieu Touray. Selon lui, en matière de sécurité « ils se sont engagés à fournir une réponse solide ».

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis le 24 août, 170 migrants partis du Sénégal dans des conditions de fortune stagnent sur un navire de la marine espagnole qui leur a portés secours en mer. Proche des côtes mauritaniennes, ce dernier demande en vain aux autorités locales de les accueillir puisque Madrid refuse également de le...
Un accord de compensation carbone pourrait voir le Libéria concéder 10% de son territoire à une entreprise privée émiratie, ce qui accorderait à l'Etat du golfe Persique des droits de pollution équivalents à la séquestration du carbone de la forêt, relaie Middle East Eye. Dans les faits, l'accord donnerait à...
Les autorités nigérianes poursuivent leur inlassable combat contre les détournements d'or noir effectués par des bandes organisées dans le delta du Niger. Selon RFI, "une nouvelle opération militaire dans la région de Warri a permis de détruire 14 réservoirs contenant des centaines de milliers de litres de produit raffinés illégalement....
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...