Deprecated: File class-oembed.php is deprecated since version 5.3.0! Use wp-includes/class-wp-oembed.php instead. in /home/u859680659/domains/tribuneouest.com/public_html/wp-includes/functions.php on line 5643
Sénégal : Ousmane Sonko appelle à "sortir massivement" - Tribune Ouest Sénégal : Ousmane Sonko appelle à "sortir massivement" - Tribune Ouest
Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Sénégal : Ousmane Sonko appelle à « sortir massivement »
senegal ousmane sonko - TribuneOuest

Ce lundi 3 juillet 2023, le chef de l’État sénégalais, Macky Sall doit déclarer sa candidature à un troisième mandat à l’élection présidentielle de février 2024. L’opposant Ousmane Sonko, appelle, en réponse à ce discours, ses partisans, à « sortir massivement » les prochains jours.

« Nous devons sortir pour affronter le régime Macky Sall et dire que ce ne sera pas à lui de choisir les candidats qui devront s’affronter pour la prochaine élection présidentielle », a déclaré Ousmane Sonko, ce dimanche 2 juillet sur les réseaux sociaux. La condamnation de cet opposant il y a un mois à deux ans de prison dans une affaire de mœurs, avait déclenché début juin de violents heurts dans le pays qui avaient fait entre 16 et 30 morts.

Une annonce très attendue

L’annonce du président Macky Sall  est prévue à 20 heures et est très attendue au Sénégal.

Macky Sall a été élu en 2023, réélu en 2019 et a fait réviser la Constitution en 2016. Celle ci stipule que « nul ne peut exercer plus de deux mandats consécutifs ». Mais ses partisans le présentent déjà comme étant leur candidat en 2024.

« J’appelle tout le peuple sénégalais…à sortir massivement »

D’après Ousmane Sonko, « si le président ne se présente pas , ce sera pour mieux l’éliminer politiquement et relancer la machine judiciaire et ce n’est pas acceptable ». « En cas d’arrestation et s’il n’est pas libéré dans les deux heures,  j’appelle tout le peuple sénégalais à se lever comme un seul homme et à sortir massivement et cette fois-ci à en finir avec ce régime criminel », a-t-il encore encore précisé.

« Si le président se présente, je crois qu’il incombe à tout le peuple sénégalais de se mettre debout, de lui faire face », a-t-il déclaré. « Si on doit mener un combat, il faut qu’il soit définitif. J’en appelle à un sursaut national. Les jours et les semaines à venir sont cruciaux et difficiles », a-t-il ajouté.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis le 24 août, 170 migrants partis du Sénégal dans des conditions de fortune stagnent sur un navire de la marine espagnole qui leur a portés secours en mer. Proche des côtes mauritaniennes, ce dernier demande en vain aux autorités locales de les accueillir puisque Madrid refuse également de le...
Un accord de compensation carbone pourrait voir le Libéria concéder 10% de son territoire à une entreprise privée émiratie, ce qui accorderait à l'Etat du golfe Persique des droits de pollution équivalents à la séquestration du carbone de la forêt, relaie Middle East Eye. Dans les faits, l'accord donnerait à...
Les autorités nigérianes poursuivent leur inlassable combat contre les détournements d'or noir effectués par des bandes organisées dans le delta du Niger. Selon RFI, "une nouvelle opération militaire dans la région de Warri a permis de détruire 14 réservoirs contenant des centaines de milliers de litres de produit raffinés illégalement....
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...