Deprecated: File class-oembed.php is deprecated since version 5.3.0! Use wp-includes/class-wp-oembed.php instead. in /home/u859680659/domains/tribuneouest.com/public_html/wp-includes/functions.php on line 5643
Nigeria : le président supprime les subventions du carburant - Tribune Ouest Nigeria : le président supprime les subventions du carburant - Tribune Ouest
Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Nigeria : le président supprime les subventions du carburant

Les subventions grevaient le budget de l’Etat ; coûtait des milliards d’euros et obligeait le gouvernement à emprunter pour maintenir l’essence à des prix bas.

Bola Tinubu, le nouveau président du Nigeria a demandé à la population, le 12 juin de faire preuve de patience après l’annonce de la suppression des subventions sur le carburant.

« Je vous ai douloureusement demandé, mes compatriotes, de vous sacrifier un peu plus pour la survie de notre pays. Pour votre confiance et votre foi en nous, je vous assure que votre sacrifice ne sera pas vain », a-t-il déclaré lors d’une allocution à l’occasion de la journée nationale de la démocratie au Nigeria. « Le gouvernement que je dirige vous remboursera par des investissements massifs dans les infrastructures de transport, l’éducation, l’approvisionnement régulier en électricité, les soins de santé et d’autres services publics », a conclu le président.

Bola Tinubu a été élu en février lors d’un scrutin aux résultats contestés. Dans la foulée de sa prise de pouvoir, Bola Tinubu a annoncé le 29 mai la fin des subventions sur le carburant. Celles-ci coûtaient à l’Etat des milliards d’euros,  l’obligeant ainsi à emprunter massivement pour maintenir l’essence à des prix artificiellement bas.

Le Nigeria est l’un des plus gros producteurs de pétrole en Afrique, et pourtant le pays échange son brut estimé à des milliards de dollars contre du carburant importé. La cause : la défaillance des raffineries d’Etat. La fin des subventions a fait tripler les prix du carburant, entraînant une flambée des prix des transports et une hausse des prix des denrées alimentaires et de l’électricité pour de nombreux Nigérians utilisant des générateurs à essence.

Les Nigérians vivent une ère d’inflation de l’ordre de 20 %, sont soumis à des pénuries sporadiques d’essence et à un approvisionnement en électricité aléatoire. Aussi les habitants sont contraints à recourir à des générateurs, quand ils ne sont pas obligés de se priver de courant plusieurs heures pour des raison budgétaires.

Cependant avec la fin des subventions, le litre d’essence est passé de 190 nairas (38 centimes d’euro) à environ 540 nairas (1 euro).

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis le 24 août, 170 migrants partis du Sénégal dans des conditions de fortune stagnent sur un navire de la marine espagnole qui leur a portés secours en mer. Proche des côtes mauritaniennes, ce dernier demande en vain aux autorités locales de les accueillir puisque Madrid refuse également de le...
Un accord de compensation carbone pourrait voir le Libéria concéder 10% de son territoire à une entreprise privée émiratie, ce qui accorderait à l'Etat du golfe Persique des droits de pollution équivalents à la séquestration du carbone de la forêt, relaie Middle East Eye. Dans les faits, l'accord donnerait à...
Les autorités nigérianes poursuivent leur inlassable combat contre les détournements d'or noir effectués par des bandes organisées dans le delta du Niger. Selon RFI, "une nouvelle opération militaire dans la région de Warri a permis de détruire 14 réservoirs contenant des centaines de milliers de litres de produit raffinés illégalement....
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...