Deprecated: File class-oembed.php is deprecated since version 5.3.0! Use wp-includes/class-wp-oembed.php instead. in /home/u859680659/domains/tribuneouest.com/public_html/wp-includes/functions.php on line 5643
Burkina Faso : 275 000 euros pour des "terroristes activement recherchés" - Burkina Faso : 275 000 euros pour des "terroristes activement recherchés" -
Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Burkina Faso : 275 000 euros pour des « terroristes activement recherchés »
burkina faso terroristes recherches - TribuneOuest

La junte militaire au pouvoir burkinabè, dirigée par le capitaine Ibrahim Traoré, offre jusqu’à 180 millions de francs CFA (275 000 euros) pour des « terroristes activement recherchés » alors que vingt personnes figurent sur une liste diffusée dans les médias locaux.

Jeudi 8 juin 2023 les services de sécurité du Burkina Faso ont publié une liste de vingt « terroristes activement recherchés » et proposant des primes allant de 150 000 euros et jusqu’à 275 000 euros pour leur « arrestation » ou « neutralisation ».

Selon un message du ministère en charge de la sécurité, publié avec les portraits des individus recherchés, « ils sont activement recherchés pour participation ou complicité dans la planification ou la conduite d’actes terroristes. » « Si vous fournissez des informations, de nature à permettre l’arrestation ou la neutralisation d’un de ces individus, vous recevrez le montant indiqué sur la photo du concerné ».

Tête de liste

Les individus recherchés sont tous burkinabè, à l’exception d’un Nigérien de 33 ans, Sita Housseini. En tête de liste figurent Sidibé dramane « Hamza » et Diallo Moussa « Abou Ganiou » affiliés au Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (Jnim en arabe) et principale coalition affiliée à Al-Qaida au Sahel.

Figurent également sur la liste des chefs de katibas (unités de combat des groupes djihadistes) dont Dicko Hamadoun « Suu-ka Maldê » et Bolly Oumarou « Oumi ».

Théâtre sanglant

Le Burkina Faso est, depuis 2015, le théâtre sanglant d’attaques terroristes djihadistes à répétition. En sept ans les violences ont fait plus de 10 000 morts, civils et militaires selon différentes ONG et plus de deux millions de déplacés.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis le 24 août, 170 migrants partis du Sénégal dans des conditions de fortune stagnent sur un navire de la marine espagnole qui leur a portés secours en mer. Proche des côtes mauritaniennes, ce dernier demande en vain aux autorités locales de les accueillir puisque Madrid refuse également de le...
Un accord de compensation carbone pourrait voir le Libéria concéder 10% de son territoire à une entreprise privée émiratie, ce qui accorderait à l'Etat du golfe Persique des droits de pollution équivalents à la séquestration du carbone de la forêt, relaie Middle East Eye. Dans les faits, l'accord donnerait à...
Les autorités nigérianes poursuivent leur inlassable combat contre les détournements d'or noir effectués par des bandes organisées dans le delta du Niger. Selon RFI, "une nouvelle opération militaire dans la région de Warri a permis de détruire 14 réservoirs contenant des centaines de milliers de litres de produit raffinés illégalement....
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...