Deprecated: File class-oembed.php is deprecated since version 5.3.0! Use wp-includes/class-wp-oembed.php instead. in /home/u859680659/domains/tribuneouest.com/public_html/wp-includes/functions.php on line 5643
Guinée équatoriale et virus de Marburg : l’OMS initie une réunion d’urgence - Tribune Ouest Guinée équatoriale et virus de Marburg : l’OMS initie une réunion d’urgence - Tribune Ouest
Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Guinée équatoriale et virus de Marburg : l’OMS initie une réunion d’urgence

L’OMS alerte sur la présence du virus de Marburg en Guinée équatoriale. En l’espace d’un mois, on déplore le décès de neuf personnes dans l’est du pays, alors que seize cas suspects ont été signalés. 

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé une réunion d’urgence, après le décès de neuf personnes en raison de la maladie à virus de Marburg.

L’OMS a déclaré qu’elle allait réunir le consortium dit « Marvac », qui promeut la collaboration internationale pour le développement de vaccins contre le virus de Marburg. Le virus de Marburg est une fièvre hémorragique, qui peut se présenter les mêmes symptômes de gravité que le virus Ebola. Le consortium, coordonné par l’OMS est composé de représentants de l’industrie pharmaceutique, d’organisations à but non lucratif, des représentant de l’autorités et du monde universitaire. Les membres du consortium doivent faire le point sur la situation épidémiologique en Guinée équatoriale.

A ce jour il n’existe aucun vaccin ou traitement antiviral qui combat le virus. Néanmoins, les soins de soutien et le traitement des symptômes spécifiques augmentent les chances de survie. Des traitements potentiels, tels que produits sanguins, thérapies immunitaires, des médicaments, et vaccins sont en cours d’évaluation.

Des enquêtes approfondies ont été lancées alors qu’on déplore le décès de neuf personnes et que  seize cas suspects présentant des symptômes sévères tels que la fièvre, la fatigue, des vomissements et des diarrhées ont été identifiés.

Le virus de Marburg se transmet à l’homme par les chauves-souris frugivores et se propage dans l’espèce humaine par contact direct avec les fluides corporels des personnes infectées ou avec les surfaces et les matériaux. Cette maladie très virulente provoque une fièvre hémorragique, avec un taux de létalité pouvant atteindre 88 %.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis le 24 août, 170 migrants partis du Sénégal dans des conditions de fortune stagnent sur un navire de la marine espagnole qui leur a portés secours en mer. Proche des côtes mauritaniennes, ce dernier demande en vain aux autorités locales de les accueillir puisque Madrid refuse également de le...
Un accord de compensation carbone pourrait voir le Libéria concéder 10% de son territoire à une entreprise privée émiratie, ce qui accorderait à l'Etat du golfe Persique des droits de pollution équivalents à la séquestration du carbone de la forêt, relaie Middle East Eye. Dans les faits, l'accord donnerait à...
Les autorités nigérianes poursuivent leur inlassable combat contre les détournements d'or noir effectués par des bandes organisées dans le delta du Niger. Selon RFI, "une nouvelle opération militaire dans la région de Warri a permis de détruire 14 réservoirs contenant des centaines de milliers de litres de produit raffinés illégalement....
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...