Deprecated: File class-oembed.php is deprecated since version 5.3.0! Use wp-includes/class-wp-oembed.php instead. in /home/u859680659/domains/tribuneouest.com/public_html/wp-includes/functions.php on line 5643
Côte d'Ivoire : Qui ou quoi à tué ces enfants ? - Tribune Ouest Côte d'Ivoire : Qui ou quoi à tué ces enfants ? - Tribune Ouest
Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : Qui ou quoi à tué ces enfants ?
cote divoire tue enfants - TribuneOuest

Une vingtaine d’habitants de Kpo-Kahankro sont décédés entre décembre et janvier, laissant le doute planer sur la cause de leur mort subite.

Dans le petit village de Kpo-Kahankro, près de Bouaké, dans le centre de la Côte d’Ivoire, une vingtaine d’habitants, essentiellement des enfants, ont subitement perdu la vie en l’espace de deux mois.

« Dans la nuit, mon petit-fils s’est senti mal. Le matin, il était mort. », rapporte une habitante à l’AFP. Le 2 décembre 2022, « six enfants se sont soudainement mis à vomir, à se raidir, les yeux révulsés, avant de mourir brutalement en quelques heures ».

A la fin du mois de janvier 2023, une quinzaine de personnes, « en majorité des enfants et quelques personnes âgées » meurent à leur tour dans les même conditions. Le bilan officiel fait état de seize morts, mais les habitants du village en comptent 21, dont 18 enfants.

Cause mystique …

Pour le chef du village, Nanan Koffi Patrice, « c’est quelque chose de mystique ». Selon lui et beaucoup des villageois, « c’est un fétiche présent chez François Kouamé Kouadio, un notable du village, qui est à l’origine des malheurs qui frappent la communauté ».

Ce dernier a été accusé de « féticheur » c’est à dire, d’avoir installé l’objet. Il a écopé de cinq ans de prison « pour des faits de charlatanisme et trouble à l’ordre public ».

Si le fétiche a été sorti de terre, les autopsies menées sur certains cadavres, n’ont pour le moment pas donné de résultat.

… ou scientifique ?

Les autorités pensent, quant à elles, qu’il s’agit d’une bactérie, le clostridium, retrouvé sur le fétiche, qui serait à l’origine d’une contamination qui peut en effet provoquer des symptômes sévères sur les enfants et sur les personnes âgées.

« Il suffit qu’un enfant ait été en contact avec la bactérie puis qu’il mette ses mains à la bouche pour tomber malade. Il peut contaminer des jouets, des objets et donc d’autres enfants », a expliqué Joeph Bénié Bi Vroh, directeur de l’Institut national de l’hygiène publique (INPH), à propos de la manière dont le clostridium a pu contaminer et tuer ces personnes.

 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis le 24 août, 170 migrants partis du Sénégal dans des conditions de fortune stagnent sur un navire de la marine espagnole qui leur a portés secours en mer. Proche des côtes mauritaniennes, ce dernier demande en vain aux autorités locales de les accueillir puisque Madrid refuse également de le...
Un accord de compensation carbone pourrait voir le Libéria concéder 10% de son territoire à une entreprise privée émiratie, ce qui accorderait à l'Etat du golfe Persique des droits de pollution équivalents à la séquestration du carbone de la forêt, relaie Middle East Eye. Dans les faits, l'accord donnerait à...
Les autorités nigérianes poursuivent leur inlassable combat contre les détournements d'or noir effectués par des bandes organisées dans le delta du Niger. Selon RFI, "une nouvelle opération militaire dans la région de Warri a permis de détruire 14 réservoirs contenant des centaines de milliers de litres de produit raffinés illégalement....
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...