Deprecated: File class-oembed.php is deprecated since version 5.3.0! Use wp-includes/class-wp-oembed.php instead. in /home/u859680659/domains/tribuneouest.com/public_html/wp-includes/functions.php on line 5643
Le Burkina Faso souhaite créer "une fédération" avec le Mali - Tribune Ouest Le Burkina Faso souhaite créer "une fédération" avec le Mali - Tribune Ouest
Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Le Burkina Faso souhaite créer « une fédération » avec le Mali
burkina faso federation mali - TribuneOuest

Suite à une visite qu’il a effectué au Mali les 31 janvier et 1er  février 2023, le premier ministre burkinabè, Apollinaire Kyélem de Tambela, a proposé la création d’une « fédération » entre le Burkina Faso et la Mali.

« Nous pouvons constituer une fédération souple qui peut aller en se renforçant et en respectant les aspirations des uns et des autres chez eux », a déclaré le premier ministre burkinabè, Apollinaire Kyélem de Tambela, dans un compte-rendu de sa visite au Mali et publié par ses services.

« Nos devanciers ont tenté des regroupements, comme la Fédération du mali, qui malheureusement n’a pas duré. Mais ils ont montré la voie », a-t-il indiqué, faisant référence à une tentative de fédération entre le Mali, le Sénégal, le Burkina Faso et le Bénin au moment des anciennes colonies françaises, entre 1959 et 1960.

« C’est un chantier que nous devons essayer de tracer pendant la période de transition, parce que si les politiciens reviennent au pouvoir, ce serait difficile » a-t-il ensuite ajouté.

Pour le moment, pas de réponse du Mali

Pour le moment le Mali n’a pas répondu à cette proposition. Le premier ministre malien, Choguel Kokalla Maïga, a encouragé son homologue burkinabè à suivre son exemple : « défense de la souveraineté, de la liberté de choisir ses partenaires étrangers et des intérêts internationaux ». « je suis certain que ces principes-là sont partagés par tous les pays qui veulent se prendre en charge et nos frères et amis du Burkina Faso, j’en suis convaincu, doivent avoir des exigences similaires », a-t-il déclaré dans une vidéo.

Lors de sa visite au Mali, le premier ministre burkinabè a déclaré : « l’une des raisons qui explique ma visite au Mali, c’est que nous avons constaté que pendant longtemps nous avons passé le temps à regarder ailleurs, alors que souvent, les solutions sont juste à côté de nous ».

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis le 24 août, 170 migrants partis du Sénégal dans des conditions de fortune stagnent sur un navire de la marine espagnole qui leur a portés secours en mer. Proche des côtes mauritaniennes, ce dernier demande en vain aux autorités locales de les accueillir puisque Madrid refuse également de le...
Un accord de compensation carbone pourrait voir le Libéria concéder 10% de son territoire à une entreprise privée émiratie, ce qui accorderait à l'Etat du golfe Persique des droits de pollution équivalents à la séquestration du carbone de la forêt, relaie Middle East Eye. Dans les faits, l'accord donnerait à...
Les autorités nigérianes poursuivent leur inlassable combat contre les détournements d'or noir effectués par des bandes organisées dans le delta du Niger. Selon RFI, "une nouvelle opération militaire dans la région de Warri a permis de détruire 14 réservoirs contenant des centaines de milliers de litres de produit raffinés illégalement....
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...