Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Burkina Faso : libération de soixante-six femmes et enfants enlevés par des djihadistes

Soixante-deux femmes et quatre bébés, enlevés les 12 et 13 janvier ont été libérés le 20 janvier par l’armée.

La série d’attaques qui a permis la libération des femmes et enfants enlevés au Burkina Faso, a fait une trentaine de morts jeudi, dont de nombreux Volontaires de la défense de la patrie (VDP), des supplétifs de l’armée.

Les femmes et leurs enfants avaient été enlevés dans le district d’Arbinda, dans la région du Sahel (Nord) alors qu’elles étaient sorties de leur village pour aller chercher de quoi se nourrir. Elles ont été retrouvées dans la zone de Tougouri, dans la région voisine du Centre-Nord, 200 kilomètres plus au sud.

Apparemment, les femmes ont été libérées et ramenées à Ouagadougou, après que les forces armées aient mené une opération sans que l’on sache précisément de quoi cette opération retourne.  Ainsi jeudi, des attaques ont eu lieu dans plusieurs régions du nord et du nord-ouest du pays. Ces opérations ont fait une trentaine de morts, comptant parmi les victimes une quinzaine de Volontaires de la défense de la patrie (VDP), des supplétifs de l’armée.

Depuis 2015 le Burkina Faso, est sujet aux attaques, de plus en plus nombreuses, de groupes djihadistes liés à Al-Qaida et à l’organisation Etat islamique. Er ce plus particulièrement dans sa moitié nord. Causant des milliers de morts et au moins deux millions de déplacés, le capitaine Ibrahim Traoré, président de transition issu d’un coup d’Etat militaire le 30 septembre 2022 a signifié depuis son arrivée au pouvoir qu’il s’est donné pour objectif « la reconquête du territoire occupé par ces hordes de terroristes ».

Le pouvoir a par exemple, lancé à la fin de 2022 une campagne de recrutement de nouveaux supplétifs devant intervenir en appui de l’armée. Ainsi 90 000 personnes se seraient inscrites. Il apparaît cependant que ce sont les premiers à tomber dans les opérations de luute contre les «  hordes » djihadistes.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le gouvernement ivoirien a relancé le projet d’adressage de la ville d’Abidjan. Mardi 24 janvier 2023, une convention cadre de partages de données a été a été signée au ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, pour le démarrage des activités nécessaires à la réalisation de ce projet....
Un homme accusé du meurtre de trois casques bleus guinéens, commis en 2019 dans le sud-ouest de Bamako, a été reconnu coupable et condamné à la peine de mort par le tribunal. Mercredi 25 janvier 2023, la Minusma (Mission de l'Organisation des Nations unies au Mali) a annoncé la condamnation...
Vingt-sept personnes ont été tuées par une "bombe" dans le centre du Nigeria, selon la police. Une information contredite par une association d'éleveurs de bétail qui parle, elle, d'une frappe aérienne de l'armée. Une "enquête approfondie" a été réclamée. Que s'est-il réellement passé mercredi 25 janvier 2023 dans le village...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

Notice: Undefined index: stream in /var/www/virtual/tribuneouest.com/htdocs/wp-content/plugins/like-box/includes/widget.php on line 32