Deprecated: File class-oembed.php is deprecated since version 5.3.0! Use wp-includes/class-wp-oembed.php instead. in /home/u859680659/domains/tribuneouest.com/public_html/wp-includes/functions.php on line 5643
Bénin : la mobilité électrique a le vent en poupe - Tribune Ouest Bénin : la mobilité électrique a le vent en poupe - Tribune Ouest
Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Bénin : la mobilité électrique a le vent en poupe

Le Bénin accélère sa transition écologique et exonère de TVA et de droits de douane les véhicules 100 % électriques. 

Le Bénin se lance dans l’électrique. Près de 3 000 motos électriques circulent aujourd’hui au Bénin, principalement dans la capitale, Cotonou. « Le réseau s’étend à Porto-Novo et quasiment jusqu’à Ouidah » confirme Hervé Hountondji, directeur des ventes de M-Auto. M-auto est une société d’origine indienne détenue par Africa Transformation and Industrialization Fund (ATIF). ATIF est un fonds d’investissement spécialisé dans l’industrie et le développement économique en Afrique. Le directeur des ventes est ambitieux pour sa société : « fin 2023, nous espérons vendre 25 000 motos à travers tout le Bénin et remplacer 70 % de la flotte des Zem’deux ans plus tard ». Hervé Houtondji précise que depuis mai 2022, il vend chaque jour près de 50 motos au Bénin. L’entreprise se développe également au Togo. »

Les atouts de la moto électrique sont nombreux : non seulement elles sont silencieuses mais également elles présentent l’avantage d’être constituée de moins de pièces qu’une moto thermique. Il n’y a pas de pot d’échappement, pas de vidange, quasiment aucun entretien.

Et, avantage non négligeable ; la moto électrique ne pollue pas. L’Afrique subsaharienne est sujette à une pollution croissante, une démographie importante dans ses capitales et une densité élevée. « Si on ne fait rien, l’Afrique pourrait représenter la moitié des émissions de pollution dans le monde d’ici à 2030 » interpellait déjà en 2019 Cathy Liousse, directrice de recherche au laboratoire d’aérologie du CNRS à Toulouse.

Or au Bénin la majorité des véhicules thermiques est alimentée par de l’essence dite « kpayo », de contrebande. En vente dans la rue dans des flacons en verre, « kpayo » provient du Nigeria. « kpayo » est une essence frelatée qui dégrade les moteurs génère une fumée noire.

Les Béninois se ruent sur les deux-roues électriques pour des raisons économiques.   Afin d’accélérer la transition écologique, le gouvernement a aussi exonéré de TVA et de droits de douane les véhicules 100 % électriques. Fabriquées en Inde, les motos sont assemblées dans la zone industrielle de Glo Djigbé (GDIZ), à 45 km au nord de Cotonou.

La durée de vie des batteries est évaluée à dix ans et demeurent la propriété du constructeur qui s’engage à mettre en place un système de recyclage. Ainsi en Inde, de petites usines de recyclage de batteries ont vu le jour sans pour autant respecter les normes nécessaires à l’extraction des produits toxiques comme le plomb ou le lithium contenus à l’intérieur des batteries. La transition écologique est une démarche certes d’avenir, pour l’avenir mais qui ne se fait sans heurts et dommages.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis le 24 août, 170 migrants partis du Sénégal dans des conditions de fortune stagnent sur un navire de la marine espagnole qui leur a portés secours en mer. Proche des côtes mauritaniennes, ce dernier demande en vain aux autorités locales de les accueillir puisque Madrid refuse également de le...
Un accord de compensation carbone pourrait voir le Libéria concéder 10% de son territoire à une entreprise privée émiratie, ce qui accorderait à l'Etat du golfe Persique des droits de pollution équivalents à la séquestration du carbone de la forêt, relaie Middle East Eye. Dans les faits, l'accord donnerait à...
Les autorités nigérianes poursuivent leur inlassable combat contre les détournements d'or noir effectués par des bandes organisées dans le delta du Niger. Selon RFI, "une nouvelle opération militaire dans la région de Warri a permis de détruire 14 réservoirs contenant des centaines de milliers de litres de produit raffinés illégalement....
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...