Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Sénégal : renvoi devant un tribunal criminel pour viols présumés de Ousmane Sonko

L’opposant au pouvoir actuel, est accusé de viols et de menaces de mort par Adji Sarr, une employée d’un salon de beauté.

La justice ainsi, a ordonné le renvoi de l’opposant Ousmane Sonko devant un tribunal criminel pour viols présumés d’une employée d’un salon de beauté. Ce qui a été confirmé par les avocats des deux parties.

Depuis 2021, l’affaire autour de Ousmane Sonko créé des remous compte-tenu notamment de son statut d’opposant. En effet M. Sonko est arrivé troisième à la présidentielle de 2019 et est considéré comme bien placé pour celle de 2024. Mais dans quel contexte ?

Son arrestation, à la suite d’une plainte pour viols et menaces de mort déposée contre lui par une employée d’un salon de beauté de Dakar avait déclenché en mars 2021, plusieurs jours d’émeutes meurtrières, de pillages et de destructions. Les heurts violents avaient causé la mort d’au moins douze personnes. Sonko est le président du Parti des patriotes du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (Pastef).

Depuis 2021 il dénonce une machination menée par le président Macky Sall pour l’écarter de la scène politique.  Nouvel épisode dans ce qui apparaît comme une affaire fleuve, le juge a signé mardi l’ordonnance de renvoi de M. Sonko devant un tribunal criminel pour viols et menaces de mort.

El Hadji Diouf, avocat de la plaignante a précisé que les motifs sont les mêmes que ceux retenus pour l’inculpation de Ousmance Sonko en 2021.  Adji Sarr, la plaignante se dit « satisfaite » : « Elle apprécie le fait que malgré la campagne de mensonges et de manipulations des partisans de M. Sonko qui ont peur du procès, le juge ait tenu bon. 

L’un des avocats de M. Sonko, Cheikh Khoureyssi Ba, a confirmé le renvoi de son client. Il a également précisé l’intention des avocats d’interjeter en appel.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le gouvernement ivoirien a relancé le projet d’adressage de la ville d’Abidjan. Mardi 24 janvier 2023, une convention cadre de partages de données a été a été signée au ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, pour le démarrage des activités nécessaires à la réalisation de ce projet....
Un homme accusé du meurtre de trois casques bleus guinéens, commis en 2019 dans le sud-ouest de Bamako, a été reconnu coupable et condamné à la peine de mort par le tribunal. Mercredi 25 janvier 2023, la Minusma (Mission de l'Organisation des Nations unies au Mali) a annoncé la condamnation...
Vingt-sept personnes ont été tuées par une "bombe" dans le centre du Nigeria, selon la police. Une information contredite par une association d'éleveurs de bétail qui parle, elle, d'une frappe aérienne de l'armée. Une "enquête approfondie" a été réclamée. Que s'est-il réellement passé mercredi 25 janvier 2023 dans le village...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

Notice: Undefined index: stream in /var/www/virtual/tribuneouest.com/htdocs/wp-content/plugins/like-box/includes/widget.php on line 32