Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Burkina – Faso : enlèvement d’une cinquantaine de femmes 

 

Deux groupes de femmes ont été enlevés, jeudi et vendredi, dans le nord du pays. La région est victime depuis 2015 des attaques de groupes djihadistes liés à Al-Qaida et à l’organisation État islamique. 

Les 12 et 13 janvier, une cinquantaine de femmes ont été enlevées par des djihadistes présumés à Arbinda, dans le nord du Burkina Faso. Selon plusieurs habitants et responsables locaux un premier groupe d’une quarantaine de femmes a été enlevé à une dizaine de kilomètres au sud-est d’Arbinda, puis un autre d’une vingtaine au nord de cette même commune. Certaines qui ont pu se s’échapper, ont regagné leur village. Ces femmes ont témoigné et expliqué. Ainsi un habitant raconte : « es femmes se sont regroupées pour aller cueillir des feuilles et des fruits sauvages en brousse parce qu’il n’y a plus rien à manger ».

« Le jeudi soir, ne les voyant pas revenir, nous avons pensé que leurs charrettes avaient eu un problème, mais trois rescapées sont revenues nous dire ce qui s’est passé » racontent encore les habitant du village. Apparemment, le lendemain du premier rapt, au nord d’Arbinda, une vingtaine de femmes qui n’étaient pas au courant du premier enlèvement ont été à leur tour victimes d’un enlèvement. « Dans les deux groupes, des femmes ont réussi à échapper à la vigilance des terroristes et ont regagné le village à pied » poursuit un habitant. « Nous pensons que les ravisseurs les ont emmenées dans leurs différentes bases », a-t-il poursuivi.

Depuis l’annonce de ces deux épisodes d’enlèvement, l’armée et les supplétifs civils ont effectué des ratissages de la zone afin de retrouver les femmes kidnappées.

La commune d’Arbinda où se sont déroulés les faits, dans le nord du Burkina Faso, une zone contrôlée par des groupes djihadistes. On compte à l’heure actuelle, un million de personnes vivant dans ces zones sous blocus, dans le nord ou l’est du pays, selon les Nations unies.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le gouvernement ivoirien a relancé le projet d’adressage de la ville d’Abidjan. Mardi 24 janvier 2023, une convention cadre de partages de données a été a été signée au ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, pour le démarrage des activités nécessaires à la réalisation de ce projet....
Un homme accusé du meurtre de trois casques bleus guinéens, commis en 2019 dans le sud-ouest de Bamako, a été reconnu coupable et condamné à la peine de mort par le tribunal. Mercredi 25 janvier 2023, la Minusma (Mission de l'Organisation des Nations unies au Mali) a annoncé la condamnation...
Vingt-sept personnes ont été tuées par une "bombe" dans le centre du Nigeria, selon la police. Une information contredite par une association d'éleveurs de bétail qui parle, elle, d'une frappe aérienne de l'armée. Une "enquête approfondie" a été réclamée. Que s'est-il réellement passé mercredi 25 janvier 2023 dans le village...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

Notice: Undefined index: stream in /var/www/virtual/tribuneouest.com/htdocs/wp-content/plugins/like-box/includes/widget.php on line 32