Deprecated: File class-oembed.php is deprecated since version 5.3.0! Use wp-includes/class-wp-oembed.php instead. in /home/u859680659/domains/tribuneouest.com/public_html/wp-includes/functions.php on line 5643
Guinée équatoriale : l’opposant Julio Obama Mefuman décède en prison - Tribune Ouest Guinée équatoriale : l’opposant Julio Obama Mefuman décède en prison - Tribune Ouest
Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Guinée équatoriale : l’opposant Julio Obama Mefuman décède en prison

Julio Obama Mefuman est mort en prison deux semaines après l’ouverture à Madrid d’une enquête pour l’« enlèvement » et la torture de l’opposant.

En Guinée équatoriale, Julio Obama Mefuman était un opposant politique qui avait la double nationalité, guinéenne et espagnole. Il est décédé en prison en Guinée. Il y était détenu depuis 2019 où il avait été vraisemblablement enlevé.

Le lundi 16 janvier son mouvement, Malabo et Madrid a annoncé son décés. Julio Obama Mefuman, 51 ans, est mort dans la prison d’Oveng Azem, à Mongomoa annoncé le Mouvement pour la libération de la troisième république de Guinée équatoriale (MLGE3R). Le mouvement lui-même est en exil en Espagne. Le MLGE3R accuse le régime équato-guinéen d’avoir « torturé » M. Obama Mefuman de même que trois autres opposants arrêtés fin 2019

Le ministre équato-guinéen des affaires étrangères, Simeon Oyono Esono Angue affirme sur Twitter qu’il « est décédé dans un hôpital de Mongomo des suites d’une maladie ». Le décès Julio Obama Mefuman est annoncé deux semaines après l’annonce par la justice espagnole de l’ouverture d’une enquête à Madrid pour l’« enlèvement » et la torture de Julio Obama Mefuman et d’un autre opposant. La procédure en effet concerne également un ressortissant bénéficiant de la nationalité espagnole, Feliciano Efa Mangue. Cette procédure vise trois proches du président Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, dont l’un de ses fils, Carmelo Ovono Obiang.

Les trois hommes sont soupçonnés d’avoir organisé fin 2019 l’enlèvement au Soudan du Sud des deux opposants et de deux autres, équato-guinéens, qui vivaient également en Espagne. Le quotidien espagnol El Pais affirme après avoir effectué des recherches que les quatre opposants auraient été rapatriés de force à Malabo. Ils auraient été torturés de manières répétées en présence des trois hauts responsables qui font l’objet de l’enquête espagnole.

Après l’annonce de l’enquête espagnole, le vice-président et néanmoins fils du chef de l’État, Teodoro Nguema Obiang Mangue avait accusé Madrid d’« ingérence ». Il qualifiait alors les quatre opposants de « terroristes ».

Efa Mangue et Obama Mefuman ont été condamnés en mars 2020 à quatre-vingt-dix et soixante ans de prison pour avoir, participé à une « tentative de coup d’Etat »contre le président Obiang en décembre 2017.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis le 24 août, 170 migrants partis du Sénégal dans des conditions de fortune stagnent sur un navire de la marine espagnole qui leur a portés secours en mer. Proche des côtes mauritaniennes, ce dernier demande en vain aux autorités locales de les accueillir puisque Madrid refuse également de le...
Un accord de compensation carbone pourrait voir le Libéria concéder 10% de son territoire à une entreprise privée émiratie, ce qui accorderait à l'Etat du golfe Persique des droits de pollution équivalents à la séquestration du carbone de la forêt, relaie Middle East Eye. Dans les faits, l'accord donnerait à...
Les autorités nigérianes poursuivent leur inlassable combat contre les détournements d'or noir effectués par des bandes organisées dans le delta du Niger. Selon RFI, "une nouvelle opération militaire dans la région de Warri a permis de détruire 14 réservoirs contenant des centaines de milliers de litres de produit raffinés illégalement....
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...