Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Mali : un collaborateur burkinabé de MSF a été libéré

Le logisticien burkinabé qui avait été kidnappé en début de semaine à Gao, a été libéré. Pour le moment on ignore dans quelles conditions s’est déroulée sa libération.  L’identité des ravisseurs n’est pas connue à ce jour.

Le logisticien burkinabé qui travaille pour l’ONG Médecins sans frontières (MSF) et qui avait été enlevé, lundi, à Gao, la plus grande ville du nord du Mali, a été libéré, vendredi 23 décembre.

Ce collaborateur de MSF, selon une source policière malienne, avait été kidnappé le 19 décembre par des hommes armés dans un quartier de Gao. « Il a été libéré et est sain et sauf. Il s’est envolé dans un vol humanitaire pour Bamako », la capitale malienne, a annoncé une source d’une ONG étrangère à Gao.

La libération du collaborateur de MSF a été confirmée par un responsable de l’ONG elle-même. « Oui, notre collègue a été libéré », a déclaré le responsable s’exprimant anonymement. Pas plus de détails ne filtreront via MSF. Aucune information n’a été donnée sur les ravisseurs ni sur les conditions de la libération du logisticien de l’ONG.

Le Mali subit une grave crise sécuritaire depuis 2012. Des violences en tout genre, dont les kidnappings sont un des aspects, qu’il s’agisse d’étrangers ou de Maliens sont légion. Les motivations sont diverses, qu’elles soient idéologiques ou crapuleuses, maffieuses et se manifestent tout aussi diversement ; allant de la demande de rançon à l’acte de représailles, en passant par le chantage, le marchandage. Les ONG sont de ce fait particulièrement vigilantes et prennent des mesures de protection de leurs collaborateurs.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le gouvernement ivoirien a relancé le projet d’adressage de la ville d’Abidjan. Mardi 24 janvier 2023, une convention cadre de partages de données a été a été signée au ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, pour le démarrage des activités nécessaires à la réalisation de ce projet....
Un homme accusé du meurtre de trois casques bleus guinéens, commis en 2019 dans le sud-ouest de Bamako, a été reconnu coupable et condamné à la peine de mort par le tribunal. Mercredi 25 janvier 2023, la Minusma (Mission de l'Organisation des Nations unies au Mali) a annoncé la condamnation...
Vingt-sept personnes ont été tuées par une "bombe" dans le centre du Nigeria, selon la police. Une information contredite par une association d'éleveurs de bétail qui parle, elle, d'une frappe aérienne de l'armée. Une "enquête approfondie" a été réclamée. Que s'est-il réellement passé mercredi 25 janvier 2023 dans le village...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

Notice: Undefined index: stream in /var/www/virtual/tribuneouest.com/htdocs/wp-content/plugins/like-box/includes/widget.php on line 32