Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Sénégal : Les drones dans tous leurs états
senegal drones - TribuneOuest

Mamadou Wade Diop, surnommé « Docteur Drone », propose des formations certifiantes pour apprendre à télé-piloter ces machines volantes.

Passionné par les drones depuis 2013, Mamadou Wade Diop a fini par s’associer en 2021 à la société française Minute Drone afin de proposer au Sénégal des formations en pilotage.

« D’abord autodidacte, j’ai appris sur Internet comment bidouiller des drones », explique l’homme de 35 ans qui avait déjà des bases techniques grâce à sa formation en informatique et en électromécanique.

Au Sénégal, les télé-pilotes doivent « être certifiés selon des normes reconnues du ministère de l’intérieur », explique Mamadou Wade Diop. « Mais la plupart des gens qui en font n’ont ni les autorisations ni la dérogation pour filmer », précise-t-il, alors que le pays interdit depuis 2014 « l’utilisation en public de caméras de drones à des fins personnelles ou professionnelles ».

Un arrêté ministériel qui évolue : en 2018 une légalisation permet d’encadrer leur utilisation.

De nombreux débouchés

Le jeune homme a voulu créer sa propre formation « afin de donner les mêmes chances aux jeunes sénégalais ».

La société qu’il a crée, Minute Drone DKR, a développé un programme de formation autorisé, coûtant près de 1 500 euros et reconnu par l’Agence nationale sénégalaise de l’aviation civile et de la météorologie (Anacim).

Après plusieurs mois de cours théoriques pour apprendre la réglementation, les jeunes apprentis s’entraînent pendant cinq jours de pratique intensive.

« Multimédia, photogrammétrie, cartographie, topographie, agriculture de précision qui utilise la technologie pour augmenter les rendements, inspection des chantiers, des lignes de haute tension, des mines et des plates-formes pétrolières » : de nombreux débouchés attendent les jeunes certifiés.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le gouvernement ivoirien a relancé le projet d’adressage de la ville d’Abidjan. Mardi 24 janvier 2023, une convention cadre de partages de données a été a été signée au ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, pour le démarrage des activités nécessaires à la réalisation de ce projet....
Un homme accusé du meurtre de trois casques bleus guinéens, commis en 2019 dans le sud-ouest de Bamako, a été reconnu coupable et condamné à la peine de mort par le tribunal. Mercredi 25 janvier 2023, la Minusma (Mission de l'Organisation des Nations unies au Mali) a annoncé la condamnation...
Vingt-sept personnes ont été tuées par une "bombe" dans le centre du Nigeria, selon la police. Une information contredite par une association d'éleveurs de bétail qui parle, elle, d'une frappe aérienne de l'armée. Une "enquête approfondie" a été réclamée. Que s'est-il réellement passé mercredi 25 janvier 2023 dans le village...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

Notice: Undefined index: stream in /var/www/virtual/tribuneouest.com/htdocs/wp-content/plugins/like-box/includes/widget.php on line 32