Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Burkina Faso : La France ciblée par des manifestants
burkina faso france manifestants - TribuneOuest

L’ambassade de France au Burkina Faso a expressément demandé aux autorités locales de renforcer sa protection après les violentes manifestations qui l’ont ciblée à Ouagadougou.

Dans une lettre adressée au ministère des affaires étrangères du Burkina Faso, l’ambassade de France a demandé aux autorités locales de renforcer la sécurité des ressortissants français après les manifestations qui l’ont visée à Ouagadougou courant novembre 2022.

Dans le courrier, l’ambassade française déclare que « la police militaire du Burkina Faso n’a rien fait quand, le 18 novembre, des centaines de manifestants ont lancé des pierres et d’autres projectiles sur ses murs ».

D’après les propos rapportés par l’AFP, le courrier explique encore : « Certains des membres des services de sécurité chargés de protéger l’ambassade ont été filmés en train de jouer aux cartes pendant la manifestation ».

Une histoire de lettres

« L’ambassade a envoyé une lettre aux autorités au cours du week-end pour leur demander de respecter les conventions internationales sur la protection des enclaves diplomatiques et de renforcer la sécurité autour du bâtiment », selon une source diplomatique.

Céline Ilboudo, une porte-parole du ministère des affaires étrangères du Burkina Faso, a déclaré que le ministère n’avait pas encore reçu la lettre du 19 novembre « mais a confirmé que l’ambassade de France avait déjà envoyé un courrier à ce sujet ».

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le gouvernement ivoirien a relancé le projet d’adressage de la ville d’Abidjan. Mardi 24 janvier 2023, une convention cadre de partages de données a été a été signée au ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, pour le démarrage des activités nécessaires à la réalisation de ce projet....
Un homme accusé du meurtre de trois casques bleus guinéens, commis en 2019 dans le sud-ouest de Bamako, a été reconnu coupable et condamné à la peine de mort par le tribunal. Mercredi 25 janvier 2023, la Minusma (Mission de l'Organisation des Nations unies au Mali) a annoncé la condamnation...
Vingt-sept personnes ont été tuées par une "bombe" dans le centre du Nigeria, selon la police. Une information contredite par une association d'éleveurs de bétail qui parle, elle, d'une frappe aérienne de l'armée. Une "enquête approfondie" a été réclamée. Que s'est-il réellement passé mercredi 25 janvier 2023 dans le village...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

Notice: Undefined index: stream in /var/www/virtual/tribuneouest.com/htdocs/wp-content/plugins/like-box/includes/widget.php on line 32