Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Afrique de l’Ouest : les États veulent se mobilisent pour lutter contre le djihadisme

Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Ghana, Togo, Mali et Niger ont décidé de se réunir pour unir leurs forces dans la lutte contre le fléau djihadiste. Réunis à Accra les représentants de ces pays, cherchent comment accroître leur collaboration en matière de sécurité et de renseignement. 

Sept États d’Afrique de l’Ouest se sont donné rendez-vous le jeudi 17 novembre à Accra initiant une démarche de concertation afin de mieux coopérer dans la lutte contre la propagation des violences djihadistes. Celles-ci s’étendant du golfe du Sahel vers les côtes du golfe de Guinée. Il s’agit dans un premier temps d’envisager les sujets d’ordre techniques. Ensuite la rencontre entre les représentants doit s’orienter sur les sujets coopération en matière de sécurité et de renseignement.

Cette première rencontre préfigure une réunion ministérielle des pays à une date encore inconnue.  Le forum de coopération réunie le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Togo. Mali et Niger sont cités en tant qu’observateurs. Les pays sont conscients de l’urgence. La menace du djihadisme est selon le ministre ghanéen de la sécurité nationale, Albert Kan-Dapaah « plus répandue qu’on ne le pensait auparavant et transcende les frontières ».

Le djihadisme est apparu au Sahel en 2012 au Mali.  Causant la mort de milliers de personnes et provoquant le déplacement de millions de déplacés, le djihadisme s’est étendu au d’abord au Burkina Faso et au Niger puis menace désormais les États du golfe de Guinée. Ainsi, le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Ghana et le Togo sont confrontés aux menaces des groupe État islamique (EI) et d’Al-Qaïda, implantés au Niger et au Burkina Faso.

Les discussions d’Accra ambitionnent également d’associer aux discussions des représentants de gouvernements de l’Union européenne, du Royaume-Uni et de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao). C’est le 22 novembre que les chefs d’État régionaux négocieront des propositions en matière de sécurité.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’Assemblée nationale du Sierra Leone, a voté à l’unanimité une loi pour qu’un tiers des députés soient des femmes. Maintenant que le texte a été approuvé, il doit être signé par Julius Bio, le président, afin d’entrer en vigueur. C’était l’une des grandes promesses de campagne présidentielle de 2918 du...
Une étude collective parue dans « L’Information psychiatrique (Cybercriminalité et occultisme chez des adolescents ivoiriens) » menée par l’anthropologue ivoirien Paulin Konan, chargé de recherches à l’Institut national de santé publique (INSP), révèle le lien entre cybercriminalité et maraboutage. « Je suis obligé d’attacher les Blancs pour qu’ils puissent m’envoyer l’argent sans s’en...
Moussa Dadis Camara, qui devait comparaître pour le massacre de septembre 2009, s’est vu renvoyé son affaire au 12 décembre 2022. « Vous avez une semaine, M. Camara, l’audience est levée », s’est ainsi exprimé Ibrahima Sory Tounkara, le président du tribunal où paraissait Moussa Dadis Camara, après seulement douze minutes passées...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...