Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Nigeria : Boko Haram tue une vingtaine de femmes accusées de sorcellerie
nigeria boko haram sorcellerie - TribuneOuest

Une vingtaine de femmes accusées de sorcellerie après la mort d’enfants d’un commandant djihadiste ont été tuées par des militants du groupe armé Boko Haram.

Dimanche 13 novembre 2022, une vingtaine de femmes ont été exécutées au Nigeria par des hommes du groupe islamiste Boko Haram, selon de propos des proches des victimes et une rescapée rapportés à l’AFP.

Une quarantaine de femmes accusées de sorcellerie ont été arrêtées après la mort des enfants d’un commandant du groupe djihadiste. Elles étaient retenues depuis une semaine « dans le village d’Ahraza, près de la ville de Gwoza, dans l’État du Borni, sur ordre du chef djihadiste Ali Guyile », selon ces sources.

Accusations et exécutions

« Ali Guyile a dit qu’il allait enquêter sur notre implication dans la mort de ses enfants et donner une punition appropriée si nous étions reconnues coupables », a déclaré Talkwe Linbe, qui a réussi à s’enfuir. « Jeudi, il a ordonné que quatorze d’entre nous soient abattues. J’ai eu de la chance de ne pas en faire partie et mon petit ami, parmi les hommes qui nous gardaient, m’a aidée à m’échapper la même nuit », a raconté cette femme âgée de 67 ans.

L’armée nigériane n’a pas encore répondu mais elle aurait entamé une enquête selon certaines sources.

Au Nigeria, où les forces sécuritaires ont du mal à lutter contre Boko Haram, ce type d’accusations n’est pas rare.

Depuis 2009, au Nigeria, les différents groupes armés djihadistes ont fait plus de 40 0000 morts et plus de 2 millions de déplacés.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’Assemblée nationale du Sierra Leone, a voté à l’unanimité une loi pour qu’un tiers des députés soient des femmes. Maintenant que le texte a été approuvé, il doit être signé par Julius Bio, le président, afin d’entrer en vigueur. C’était l’une des grandes promesses de campagne présidentielle de 2918 du...
Une étude collective parue dans « L’Information psychiatrique (Cybercriminalité et occultisme chez des adolescents ivoiriens) » menée par l’anthropologue ivoirien Paulin Konan, chargé de recherches à l’Institut national de santé publique (INSP), révèle le lien entre cybercriminalité et maraboutage. « Je suis obligé d’attacher les Blancs pour qu’ils puissent m’envoyer l’argent sans s’en...
Moussa Dadis Camara, qui devait comparaître pour le massacre de septembre 2009, s’est vu renvoyé son affaire au 12 décembre 2022. « Vous avez une semaine, M. Camara, l’audience est levée », s’est ainsi exprimé Ibrahima Sory Tounkara, le président du tribunal où paraissait Moussa Dadis Camara, après seulement douze minutes passées...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...