Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Burkina Faso : Au moins onze morts, dont trois soldats, dans une attaque djihadiste
burkina faso morts attaque djihadiste - TribuneOuest

Au moins trois soldats et huit supplétifs civils de l’armée ont été tués lors d’une attaque attribuée à des djihadistes dans le nord du pays.

« Une embuscade des groupes armés terroristes a visé une patrouille mixte de soldats et de Volontaires pour la défense de la patrie dans la commune de Bouroum. Le bilan est de trois soldats et huit VDP tombés », a déclaré à l’AFP une source sécuritaire.

« L’accrochage a eu lieu dans la localité de Silmangué, dans la province du Namentenga ». Selon un bilan provisoire, l’attaque a fait une dizaine de morts, deux blessés et deux portés disparus.

Cette attaque survient deux semaines après le coup d’État militaire qui a eu lieu le 30 septembre dernier, perpétré par le capitaine Ibrahim Traoré, contre le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, et au lendemain de la désignation du capitaine Traoré comme président de la transition par des assises nationales.

Territoire en danger

Depuis 2015, le Burkina Faso est le théâtre sanglant d’attaques terroristes attribuées à des groupes armés djihadistes affiliés à Al-Qaida et au groupe État islamique. En sept ans, ces attaques ont fait des milliers de morts quelque deux millions de déplacés. Au moins 40 % du territoire échappe au contrôle de l’État.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’Assemblée nationale du Sierra Leone, a voté à l’unanimité une loi pour qu’un tiers des députés soient des femmes. Maintenant que le texte a été approuvé, il doit être signé par Julius Bio, le président, afin d’entrer en vigueur. C’était l’une des grandes promesses de campagne présidentielle de 2918 du...
Une étude collective parue dans « L’Information psychiatrique (Cybercriminalité et occultisme chez des adolescents ivoiriens) » menée par l’anthropologue ivoirien Paulin Konan, chargé de recherches à l’Institut national de santé publique (INSP), révèle le lien entre cybercriminalité et maraboutage. « Je suis obligé d’attacher les Blancs pour qu’ils puissent m’envoyer l’argent sans s’en...
Moussa Dadis Camara, qui devait comparaître pour le massacre de septembre 2009, s’est vu renvoyé son affaire au 12 décembre 2022. « Vous avez une semaine, M. Camara, l’audience est levée », s’est ainsi exprimé Ibrahima Sory Tounkara, le président du tribunal où paraissait Moussa Dadis Camara, après seulement douze minutes passées...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...