Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Burkina Faso : le président putschiste renversé se trouve au Togo

Le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba a accepté de démissionner le dimanche 2 octobre.

C’est sur sa page Facebook, que le président putschiste Paul-Henri Sandaogo Damiba à son tour démis a publié une vidéo, dans laquelle il explique « avoir renoncé à ses fonctions de président de la transition après un dialogue avec les autorités religieuses, avec le capitaine Ibrahim et avec le président en exercice de la Cedeao [Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest]. »

Paul-Henri Sandaogo Damiba s’est ainsi expliqué sur les conditions à son retrait, au nombre de sept.  L’ancien président a déclaré qu’il avait insisté sur le fait « les nouvelles autorités garantissent sa sécurité, ses droits et ceux de ses collaborateurs et de sa famille ». On sait maintenant que l’ex-putschiste s’est réfugié dans un pays voisin ; le Togo.  Le gouvernement togolais a d’ailleurs confirmé que celui-ci est bien sur le sol togolais.

Le départ du lieutenant-colonel Damiba, arrivé au pouvoir par un coup d’État en janvier 2022, était souhaité voir réclamé à Ouagadougou par des centaines de manifestants favorables au capitaine Ibrahim Traoré, 34 ans, qui avait annoncé sa destitution vendredi soir. La Cedeao a pour sa part salué les différentes parties burkinabées pour « avoir accepté un règlement pacifique de leurs différends ».

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’Assemblée nationale du Sierra Leone, a voté à l’unanimité une loi pour qu’un tiers des députés soient des femmes. Maintenant que le texte a été approuvé, il doit être signé par Julius Bio, le président, afin d’entrer en vigueur. C’était l’une des grandes promesses de campagne présidentielle de 2918 du...
Une étude collective parue dans « L’Information psychiatrique (Cybercriminalité et occultisme chez des adolescents ivoiriens) » menée par l’anthropologue ivoirien Paulin Konan, chargé de recherches à l’Institut national de santé publique (INSP), révèle le lien entre cybercriminalité et maraboutage. « Je suis obligé d’attacher les Blancs pour qu’ils puissent m’envoyer l’argent sans s’en...
Moussa Dadis Camara, qui devait comparaître pour le massacre de septembre 2009, s’est vu renvoyé son affaire au 12 décembre 2022. « Vous avez une semaine, M. Camara, l’audience est levée », s’est ainsi exprimé Ibrahima Sory Tounkara, le président du tribunal où paraissait Moussa Dadis Camara, après seulement douze minutes passées...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...