Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Un mois d’août fructueux dans les aéroports du Cap-Vert
Un mois d'août fructueux dans les aéroports du Cap-Vert

226 000 passagers ont été enregistrés dans les aéroports du Cap-Vert au mois d’août 2022. Une donnée démontrant que la reprise touristique post-crise Covid se poursuit doucement mais surement sur l’archipel.

Selon l’Agence Ecofin, qui relaie l’information, les données attestent d’un « flux de 167 279 passagers internationaux et 58 719 voyageurs domestiques ». En détail, « les vols internationaux ont atteint 1444 mouvements et ceux domestiques, 1010 ».

Par ailleurs, « les chiffres font observer une progression de 7% du trafic passagers, soit une augmentation de 14 774 voyageurs, en comparant les données de juillet et août 2022. Les mouvements d’avion de ces mois affichent aussi une variation positive de 1,2%, avec 28 vols supplémentaires enregistrés en août par rapport à juillet ».

Vinci a fait main basse sur les aéroports cap-verdiens

Pour rappel, le gouvernement cap-verdien et le groupe français de gestion aéroportuaire, Vinci Airports, ont signé le 18 juin dernier un contrat de concession des quatre aéroports internationaux et des trois aérodromes de l’archipel pour les 40 prochaines années.

Selon Le Figaro, cet accord permettra à Praia de toucher « 80 millions d’euros répartis en deux tranches, 35 millions d’euros versés immédiatement, et 45 millions d’euros lors de la reprise du même niveau de trafic qu’en 2019. Vinci devra également verser annuellement un pourcentage de ses revenus bruts à l’Etat du Cap-Vert et prévoir des investissements de 619 millions d’euros sur la période. Il reprendra aussi une majorité des employés travaillant dans les aéroports ». Il est important de préciser que la majorité des salariés des aéroports resteront en place.

Absence de mise en concurrence

Pour autant, il y a un bémol et pas des moindres puisque cet accord de très longue durée dérange fortement l’opposition locale. Cette dernière a également largement décrié l’absence de mise en concurrence dans ce dossier…

De son côté, le Premier ministre capverdien, Ulisses Correia e Silva, a préféré botter en touche en saluant ce juteux partenariat en termes financier et d’investissements infrastructurels : « Cette concession améliorera la qualité et la performance de nos aéroports, va tirer profit du tourisme comme secteur important pour l’économie capverdienne et promouvoir le Cap-Vert en tant que destination d’investissements », a ainsi insisté l’intéressé.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’Assemblée nationale du Sierra Leone, a voté à l’unanimité une loi pour qu’un tiers des députés soient des femmes. Maintenant que le texte a été approuvé, il doit être signé par Julius Bio, le président, afin d’entrer en vigueur. C’était l’une des grandes promesses de campagne présidentielle de 2918 du...
Une étude collective parue dans « L’Information psychiatrique (Cybercriminalité et occultisme chez des adolescents ivoiriens) » menée par l’anthropologue ivoirien Paulin Konan, chargé de recherches à l’Institut national de santé publique (INSP), révèle le lien entre cybercriminalité et maraboutage. « Je suis obligé d’attacher les Blancs pour qu’ils puissent m’envoyer l’argent sans s’en...
Moussa Dadis Camara, qui devait comparaître pour le massacre de septembre 2009, s’est vu renvoyé son affaire au 12 décembre 2022. « Vous avez une semaine, M. Camara, l’audience est levée », s’est ainsi exprimé Ibrahima Sory Tounkara, le président du tribunal où paraissait Moussa Dadis Camara, après seulement douze minutes passées...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...