Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Nigeria : la Banque centrale augmente drastiquement son principal taux de prêt pour contrer l’inflation
Nigeria : la Banque centrale augmente drastiquement son principal taux de prêt pour contrer l'inflation

La Banque centrale nigériane a augmenté son principal taux de prêt à 15,5% pour contrer une inflation nationale, mais aussi mondiale, de plus en plus galopante. 

Contrer l’inflation et limiter la pression intense conjoncturelle pesant sur la monnaie nigériane, le naira, tel est l’objectif à très court terme mené par Abuja. Comme le souligne Zone Bourse, « l’inflation annuelle (domestique) a (en effet) augmenté pour le septième mois consécutif en août, passant de 19,6 en juillet à 20,5 % ».

« Avec une inflation à son plus haut niveau depuis 17 ans, le gouverneur de la Banque centrale du Nigeria, Godwin Emefiele, a (donc) logiquement déclaré que le Comité de politique monétaire devait continuer à adopter une position agressive », poursuit le média.

L’intéressé a également précisé que « le naira s’est affaiblie pour atteindre un nouveau plancher de 725 contre le dollar sur le marché noir cette semaine, selon les traders, et dans une fourchette de 415-435 sur le marché officiel ».

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’Assemblée nationale du Sierra Leone, a voté à l’unanimité une loi pour qu’un tiers des députés soient des femmes. Maintenant que le texte a été approuvé, il doit être signé par Julius Bio, le président, afin d’entrer en vigueur. C’était l’une des grandes promesses de campagne présidentielle de 2918 du...
Une étude collective parue dans « L’Information psychiatrique (Cybercriminalité et occultisme chez des adolescents ivoiriens) » menée par l’anthropologue ivoirien Paulin Konan, chargé de recherches à l’Institut national de santé publique (INSP), révèle le lien entre cybercriminalité et maraboutage. « Je suis obligé d’attacher les Blancs pour qu’ils puissent m’envoyer l’argent sans s’en...
Moussa Dadis Camara, qui devait comparaître pour le massacre de septembre 2009, s’est vu renvoyé son affaire au 12 décembre 2022. « Vous avez une semaine, M. Camara, l’audience est levée », s’est ainsi exprimé Ibrahima Sory Tounkara, le président du tribunal où paraissait Moussa Dadis Camara, après seulement douze minutes passées...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...