Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Covid-19 : la Sierra-Leone renforce ses objectifs de vaccination
Covid-19

Le ministre de la Santé et de l’Assainissement, Austin Demby, s’est engagé, lors d’une réunion avec les ministres de la Santé d’Afrique de l’Ouest et du Centre, à faire passer le taux de vaccination en Sierra Leone de 46 à 70 % d’ici décembre 2022, relaie le Concord Times.

Le communiqué a été signé lors d’une réunion organisée par l’ONU, le CDC africain, l’OIM et l’Initiative d’amélioration des vaccins en Afrique de l’Ouest et du Centre (VIIWCA). L’objectif primordial de ce temps fort était de renforcer l’aide financière appuyant le programme régional de vaccination renforcée de la CEDEAO/OOAS/CEEAC. Ce dernier a notamment pour but d’augmenter le taux de vaccination contre le Covid-19 à 70 % de la population ciblée en Sierra-Leone.

Des objectifs réalisables ?

Austin Demby s’est également engagé à ce que chaque Sierra Léonais concerné soit vacciné avant décembre 2022. Il a en outre assuré qu’il continuerait à sensibiliser le public. L’intéressé a enfin affirmé qu’il ne se reposerait pas tant qu’une majeure partie de la population ne serait pas vaccinée. Ce qui placerait le pays en position avantageuse pour briser la transmission et libérer progressivement ses hôpitaux.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’Assemblée nationale du Sierra Leone, a voté à l’unanimité une loi pour qu’un tiers des députés soient des femmes. Maintenant que le texte a été approuvé, il doit être signé par Julius Bio, le président, afin d’entrer en vigueur. C’était l’une des grandes promesses de campagne présidentielle de 2918 du...
Une étude collective parue dans « L’Information psychiatrique (Cybercriminalité et occultisme chez des adolescents ivoiriens) » menée par l’anthropologue ivoirien Paulin Konan, chargé de recherches à l’Institut national de santé publique (INSP), révèle le lien entre cybercriminalité et maraboutage. « Je suis obligé d’attacher les Blancs pour qu’ils puissent m’envoyer l’argent sans s’en...
Moussa Dadis Camara, qui devait comparaître pour le massacre de septembre 2009, s’est vu renvoyé son affaire au 12 décembre 2022. « Vous avez une semaine, M. Camara, l’audience est levée », s’est ainsi exprimé Ibrahima Sory Tounkara, le président du tribunal où paraissait Moussa Dadis Camara, après seulement douze minutes passées...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...