Deprecated: File class-oembed.php is deprecated since version 5.3.0! Use wp-includes/class-wp-oembed.php instead. in /home/u859680659/domains/tribuneouest.com/public_html/wp-includes/functions.php on line 5643
- Tribune Ouest - Tribune Ouest
Côte d'Ivoire et Afrique occidentale

Guinée équatoriale : élection présidentielle en novembre 2022

La Guinée équatoriale avance de 5 mois le scrutin présidentielle. Le scrutin aura ainsi lieu le 20 novembre, au même moment que les législatives.

La Guinée équatoriale a annoncé avoir pris la décision d’avancer l’élection présidentielle de cinq mois. Ce qui placerait le scrutin au même moment que les élections législatives. « Les élections présidentielles, de la Chambre des députés, du Sénat et les municipales sont convoquées le 20 novembre 2022 », selon un décret du chef de l’État. La Guinée équatoriale s’apprête donc à voter pour tous les scrutins de la vie politique en une seule et unique fois. Le président sortant, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo est à la tête du pays depuis quarante-trois ans, et détient ainsi le record mondial de longévité au pouvoir des chefs d’État.

La question du moment concerne la désignation,du candidat du Parti démocratique de Guinée équatoriale (PDGE), qui occupe 99 des 100 sièges de la chambre basse sortante et la totalité des 70 sièges du Sénat. M. Obiang qui est âgé de 80 ans, se présentera-t-il pour un nouveau mandat ? Passera-t-il la main à son fils Teodoro Nguema Obiang Mangue, surnommé « Teodorin « ?

Teodoro Nguema Obiang Mangue est le redouté vice-président chargé de la défense, jet-setteur invétéré et assumé. Il a été condamné en 2021 à trois ans de prison avec sursis en France dans le cadre des affaires dites des « biens mal acquis ». Il est omniprésent sur la scène politique depuis deux ans. Cependant le congrès du PDGE, qui devait le désigner candidat en novembre 2021 s’est abstenu de le faire.

Alors que l’heure du scrutin approche, les Equato-Guinéens ainsi que les observateurs et diplomates se demandent qui va remporter l’élection. Teodorin ou des caciques qui ne sont pas enclins à voir ce fils surprenant à la tête des affaires de ce petit pays riche de ses hydrocarbures. Les anciens dés lors poussent le père à se représenter.

Avancer le scrutin a été justifié dans le décret en raison, de la nécessité de regrouper des scrutins coûteux en pleine crise économique due notamment à « la guerre en Ukraine » et à la « pandémie de Covid ».  L’issue des législatives fait moins de mystère, le PDGE (parti unique jusqu’en 1991) devrait remporter la plus grande partie des sièges. Quelques mouvements d’opposition auront quelques sièges tandis que d’autres partis demeurent la cible d’une répression dénoncée par les ONG internationales.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis le 24 août, 170 migrants partis du Sénégal dans des conditions de fortune stagnent sur un navire de la marine espagnole qui leur a portés secours en mer. Proche des côtes mauritaniennes, ce dernier demande en vain aux autorités locales de les accueillir puisque Madrid refuse également de le...
Un accord de compensation carbone pourrait voir le Libéria concéder 10% de son territoire à une entreprise privée émiratie, ce qui accorderait à l'Etat du golfe Persique des droits de pollution équivalents à la séquestration du carbone de la forêt, relaie Middle East Eye. Dans les faits, l'accord donnerait à...
Les autorités nigérianes poursuivent leur inlassable combat contre les détournements d'or noir effectués par des bandes organisées dans le delta du Niger. Selon RFI, "une nouvelle opération militaire dans la région de Warri a permis de détruire 14 réservoirs contenant des centaines de milliers de litres de produit raffinés illégalement....
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...