Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Mali : nouvelle attaque meurtrière de l’État islamique dans une localité du nord au Grand Sahara

L’attaque a eu lieu dans une zone reculée et dangereuse. On déplore le décès de trente à quarante-cinq personnes. 

Selon les dernières informations l’attaque qui a eu lieu à Télataye, une localité du nord du Mali, auraient fait des dizaines de civils. Télataye est une agglomération de hameaux située dans une vaste zone désertique qui se situe à l’intersection de zones maîtrisées par différents groupes armés.

Aussi cette zone est le théâtre de nombreux affrontements entre groupes islamistes d’obédiences différentes. En l’occurrence, des djihadistes de l’EIGS sont le 6 septembre et se sont affrontés à des djihadistes rivaux du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM, affilié à Al-Qaida), et d’autres groupes armés, dont le Mouvement pour le salut de l’Azawad (MSA).

Les djihadistes de l’EIGS sont parvenus à prendre la localité de Télataye, et après de longs affrontements.

Des sources humanitaires font état de dizaines de civils tués. « Ce qui nous inquiète vraiment c’est la situation humanitaire, les populations sont abandonnées à elles-mêmes », déclare un élu local.  « La situation sur place est très difficile selon les témoins », précise un humanitaire travaillant dans la région ».

L’État malien est très peu présent dans cette zone reculée et désertique et les populations sont prises entre le influences et présences des différents groupes djihadistes. Cela oblige les civils soit à s’allier aux terroristes, sous peine de représailles, de privation de moyens de subsistance ; cela sous peine de représailles.

Cette région de Gao et de Ménaka est très vaste et est le lieu depuis des mois de combats mettant aux prises des djihadistes entre eux ou les djihadistes avec d’autres groupes armés notamment touareg. L’EIGS est une scission avec d’autres groupes djihadistes, née en 2015. Ce groupe, est constitué de membres de communautés nomades très largement marginalisées par les États

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

226 000 passagers ont été enregistrés dans les aéroports du Cap-Vert au mois d'août 2022. Une donnée démontrant que la reprise touristique post-crise Covid se poursuit doucement mais surement sur l'archipel. Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, les données attestent d'un "flux de 167 279 passagers internationaux et 58 719...
Le procès était attendu. En exil au Burkina Faso depuis 2009, le capitaine Dadis Camara est rentré en Guinée, le 21 décembre 2021, pour répondre  à la convocation de la justice de son pays, à en croire ses avocats. Il comparait  devant le tribunal, depuis mercredi, avec une dizaine de...
La Banque centrale nigériane a augmenté son principal taux de prêt à 15,5% pour contrer une inflation nationale, mais aussi mondiale, de plus en plus galopante.  Contrer l'inflation et limiter la pression intense conjoncturelle pesant sur la monnaie nigériane, le naira, tel est l'objectif à très court terme mené par...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...