Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Mali : Cartographier la ville pour en faire une « smart city »
mali cartographier ville smart city - TribuneOuest

Des étudiants maliens se sont lancé dans un projet collaboratif inspiré de Wikipédia pour constituer une base de données géographiques en ligne et libre d’utilisation. Un véritable challenge.

« On récolte de la donnée ! », s’exclame Amadou Menta. Ce jeune étudiant, inscrit en master de géographie à l‘université de Bamako, sillonne les rues de la ville pour faire du « data mapping », c’est à dire de la cartographie de données et faire de la ville, une « smart city ».

Un challenge pour ces étudiants maliens

La ville de Bamako ne cesse de grandir, les immeubles sont construits rapidement, les rues n’ont pas de noms, il n’y a pas de carte ou de trajets fixes pour les transports en commun.

« Le dernier recensement, qui date de 2009, avait une réelle difficulté pour appréhender les enjeux et la dynamique du peuplement urbain à une échelle spatiale fine », explique Monique Bertrand, de l’Institut de recherche et de développement (IRD).

A l’origine de la branche malienne d’OpenStreetMap (OSM Mali), soutenue financièrement par la Baque mondiale, Nathalie Sidibé précise quant à elle qu’« il n’y avait auparavant pas de donnée libre d’accès au Mali, alors on a vu dans la cartographie un moyen de contribuer concrètement au développement de notre territoire ».

« Il faut changer les habitudes, on est en retard par rapport à d’autres pays », souligne-t-elle.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Alors que 46 militaires sont retenus par les autorités de Bamako depuis le 10 juillet ; la médiation ouest-africaine semble avoir porté ses fruits, pour une libération prochaine. La Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a rencontré le jeudi 29 septembre le chef de la junte, le colonel Assimi Goïta, afin d’avancer...
La Confédération africaine de football a conclu que les infrastructures et les équipements ne seront pas prêts 2025, année de l’événement. Il en a été décidé ainsi : la Guinée n’accueillera pas la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en 2025. Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, s’est...
226 000 passagers ont été enregistrés dans les aéroports du Cap-Vert au mois d'août 2022. Une donnée démontrant que la reprise touristique post-crise Covid se poursuit doucement mais surement sur l'archipel. Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, les données attestent d'un "flux de 167 279 passagers internationaux et 58 719...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...