Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Mali : La ministre française des affaires étrangères s’inquiète de l’insécurité
mali ministre francaise affaires etrangeres insecurite - TribuneOuest

Catherine Colonna estime que la junte malienne « navigue à vue, d’échec en échec » et dénonce « les manipulations » de Mocou et les errances du Mali.

Lors de la conférence des ambassadeurs qui s’est tenue à Paris vendredi 2 septembre 2022, la cheffe de la diplomatie française, Catherine Colonna a exprimé son inquiétude face à la tournure militaire prise par le Mali.

Selon elle, la junte au pouvoir « navigue à vue, d’échec en échec », quelques semaines après le retrait militaire de la France de ce pays en proie au djihadisme et à la violence.

« Au Mali, nous voyons progresser les groupes terroristes armés dans tout le pays, les Maliens déplacés par milliers », a-t-elle déclaré, avant de poursuivre : «Le régime, auteur d’un double coup d’État, s’en prend un jour au Danemark, le lendemain à la Côte d’Ivoire, et toujours à la France, pour tenter de faire oublier qu’il navigue à vue, d’échec en échec, attelé à un groupe de mercenaires russes », faisant référence au sulfureux groupe Wagner.

« En Afrique, de nouvelles concurrences se manifestent, certaines de façon agressive ou sans scrupule », a-t-elle indiqué.

Concurrences

En avril dernier, avant que les troupes françaises ne se retirent, un drone avait surpris des membres de ce groupe mettre en scène un faux charnier près d’une base française pour accuser Paris de crimes de guerre : « Il faut démonter les manipulations et couper court aux mensonges, il faut aussi reprendre la maîtrise de notre propre récit, de notre image », a-t-elle lancé, évoquant « un enjeu stratégique ».

« C’est à nous de faire la démonstration que nous sommes le partenaire, le plus fiable, le plus respectueux » a-t-elle déclaré, assurant que la France était déterminée à « agir avec les États et dialoguer directement avec les sociétés civiles ».

« Nous resterons présents auprès des États africains qui le souhaitent, et en soutien des besoins qu’ils expriment souverainement » a-t-elle conclu.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Alors que 46 militaires sont retenus par les autorités de Bamako depuis le 10 juillet ; la médiation ouest-africaine semble avoir porté ses fruits, pour une libération prochaine. La Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a rencontré le jeudi 29 septembre le chef de la junte, le colonel Assimi Goïta, afin d’avancer...
La Confédération africaine de football a conclu que les infrastructures et les équipements ne seront pas prêts 2025, année de l’événement. Il en a été décidé ainsi : la Guinée n’accueillera pas la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en 2025. Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, s’est...
226 000 passagers ont été enregistrés dans les aéroports du Cap-Vert au mois d'août 2022. Une donnée démontrant que la reprise touristique post-crise Covid se poursuit doucement mais surement sur l'archipel. Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, les données attestent d'un "flux de 167 279 passagers internationaux et 58 719...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...