Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Togo : vers un retour obligatoire des étudiants boursiers partis à l’étranger
Togo : vers un retour obligatoire des étudiants boursiers partis à l'étranger

Lomé veut s’assurer que les étudiants togolais bénéficiant d’une bourse d’Etat pour étudier à l’étranger reviennent travailler sur leurs terres natales à la fin de leur formation. Et cela, afin que l’économie domestique retire les fruits de cet investissement. En ce sens, les étudiants concernés doivent signer un engagement conditionnant l’effectivité de cette aide financière.

Selon RFI, qui relaie l’information, « l’audit du fichier des boursiers togolais révèle qu’à la rentrée académique 2021-2022, près de 1300 étudiants togolais étaient boursiers à l’étranger, dont 500 en Occident. Ils coûtaient à l’État togolais près de 4 milliards de francs CFA, contre 16 milliards pour 100 000 étudiants restés au pays ».

Toutefois, le média ajoute que « les boursiers envoyés dans des pays attractifs comme le Canada, les États-Unis et la Suisse ne rentrent pas au pays ». C’est également le cas de 4% des étudiants partis dans d’autres nations du Vieux continent. Problématique vous en conviendrez.

Sans surprise, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche, Majesté Ihou Watéba, a donc souhaité remettre les points sur les i dans cet épineux dossier :

« L’État n’a pas un programme d’expatriation, mais un programme de formation de cadres destiné à revenir servir le pays. Ceux qui ne signeront pas cet engagement n’auront (ainsi) plus l’effectivité de leurs bourses d’études », a martelé l’intéressé.

A lire aussi : Sommet :  le Togo et le Gabon, pays francophones, veulent rejoindre le Commonwealth

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Alors que 46 militaires sont retenus par les autorités de Bamako depuis le 10 juillet ; la médiation ouest-africaine semble avoir porté ses fruits, pour une libération prochaine. La Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a rencontré le jeudi 29 septembre le chef de la junte, le colonel Assimi Goïta, afin d’avancer...
La Confédération africaine de football a conclu que les infrastructures et les équipements ne seront pas prêts 2025, année de l’événement. Il en a été décidé ainsi : la Guinée n’accueillera pas la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en 2025. Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, s’est...
226 000 passagers ont été enregistrés dans les aéroports du Cap-Vert au mois d'août 2022. Une donnée démontrant que la reprise touristique post-crise Covid se poursuit doucement mais surement sur l'archipel. Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, les données attestent d'un "flux de 167 279 passagers internationaux et 58 719...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...