Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Inflation : le Ghana traque les structures de prêts illégales
Ghana : les banques restent solides malgré l'inflation et la dépréciation du Cedi

Le Ghana, comme l’ensemble de la planète, doit lutter contre une inflation galopante. Une hausse sensible des prix qui fait malheureusement les affaires de structures de prêts non autorisées par l’Etat.

Face ce fléau, la Banque centrale du Ghana (BoG) exhorte donc les populations à se détourner des établissements financiers illégaux présents dans le pays, relaie L’Agence Ecofin. Au total, 19 structures sont désormais dans le viseur des autorités locales.

La Banque précise dans son communiqué que « l’activité de ces entreprises ne respecte pas les exigences en matière de protection des consommateurs, et constitue également une utilisation abusive des données des clients et des lois sur la confidentialité ».

Comme le précise le média, « cette décision intervient à un moment où la BoG cherche à réduire la quantité d’argent en circulation au sein de l’économie. En effet, depuis plusieurs mois, le taux d’inflation affiche une courbe ascendante dans le pays. L’inflation a atteint 31,7% en juillet dernier, soit près de quatre fois le taux cible de 8% fixé par l’institution ».

Sans surprise, il s’agit d’une donnée catastrophique pour l’ensemble de la population qui souffre également de la chute du Cedi… la plus importante depuis 10 ans.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

226 000 passagers ont été enregistrés dans les aéroports du Cap-Vert au mois d'août 2022. Une donnée démontrant que la reprise touristique post-crise Covid se poursuit doucement mais surement sur l'archipel. Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, les données attestent d'un "flux de 167 279 passagers internationaux et 58 719...
Le procès était attendu. En exil au Burkina Faso depuis 2009, le capitaine Dadis Camara est rentré en Guinée, le 21 décembre 2021, pour répondre  à la convocation de la justice de son pays, à en croire ses avocats. Il comparait  devant le tribunal, depuis mercredi, avec une dizaine de...
La Banque centrale nigériane a augmenté son principal taux de prêt à 15,5% pour contrer une inflation nationale, mais aussi mondiale, de plus en plus galopante.  Contrer l'inflation et limiter la pression intense conjoncturelle pesant sur la monnaie nigériane, le naira, tel est l'objectif à très court terme mené par...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...