Deprecated: File class-oembed.php is deprecated since version 5.3.0! Use wp-includes/class-wp-oembed.php instead. in /home/u859680659/domains/tribuneouest.com/public_html/wp-includes/functions.php on line 5643
Burkina Faso : La famine guête un village sous emprise djihadiste - Burkina Faso : La famine guête un village sous emprise djihadiste -
Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Burkina Faso : La famine guête un village sous emprise djihadiste
burkina faso famine village emprise djihadiste - TribuneOuest

Après le sabotage d’un pont à Sebba, la population est en proie à la famine, selon Médecins sans frontières.

Au Burkina Faso, les quelques 30 000 habitants de Sebba (nord), don’t de nombreux déplacés, soumis à un “blocus”de groupes djihadistes depuis un mois, sont menacés de famine.

Manque cruel de nourriture

L’axe qui relie cette ville à Dori est coupé et la population se retrouve aujourd’hui de plus en plus isolée”, a déclaré Ulrich Crépin Namfeibona, chargé de mission de Médecins sans frontières (MSF) au Burkina Faso.

Selon lui, “il y a un manque criant de nourriture, les gens se nourrissent avec des feuilles, tous les jours. Si rien n’est fait pour donner de quoi se nourrir à cette population, dans les jours à venir nous pourrions assister à une catastrophe, une crise nutritionnelle qui va beaucoup plus frapper les enfants”.

Le sabotage d’un pont qui tourne au drame

Le 25 juin dernier, quatorze camions d’approvisionnement sont restés bloqués à Dori à la suite du sabotage d’un pont par des groupes djihadistes. Alors que des habitants avaient tenté de réhabiliter le pont, il a été totalement détruit le 26 juillet, coupant la ville du reste du pays.

Si cet axe n’est pas réhabilité, c’est toute la province, dont Sebba est la porte d’entrée, qui est isolée, avec des localités comme Solhan et Mansila qui souffrent également le martyre”, a indiqué un habitant de Sebba.

L’association des ressortissants du Yagha a appelé à “une action rapide pour éviter une catastrophe humanitaire”. Selon elle, “il faut permettre rapidement un accès à la ville de Sebba pour l’approvisionnement en carburant, en nourriture et en autres produits de première nécéssité”.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis le 24 août, 170 migrants partis du Sénégal dans des conditions de fortune stagnent sur un navire de la marine espagnole qui leur a portés secours en mer. Proche des côtes mauritaniennes, ce dernier demande en vain aux autorités locales de les accueillir puisque Madrid refuse également de le...
Un accord de compensation carbone pourrait voir le Libéria concéder 10% de son territoire à une entreprise privée émiratie, ce qui accorderait à l'Etat du golfe Persique des droits de pollution équivalents à la séquestration du carbone de la forêt, relaie Middle East Eye. Dans les faits, l'accord donnerait à...
Les autorités nigérianes poursuivent leur inlassable combat contre les détournements d'or noir effectués par des bandes organisées dans le delta du Niger. Selon RFI, "une nouvelle opération militaire dans la région de Warri a permis de détruire 14 réservoirs contenant des centaines de milliers de litres de produit raffinés illégalement....
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...