Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Sénégal : L’opposition souhaite “imposer une cohabitation” au président Macky Sall
senegal opposition imposer cohabitation macky sall - TribuneOuest

Dimanche 31 juillet 2022, les sénégalais sont invités à élire leurs nouveaux députés, l’opposition veut « imposer une cohabitation » au gouvernement.

Au Sénégal, dimanche 31 juillet 2022, les 7 millions d’électeurs sont appelés à élire leurs nouveaux députés.

L’opposition tape du poing

L’opposition veut profiter de ce scrutin pour “imposer une cohabitation” au président Macky Sall en vue des élections présidentielles de 2024.

Elu en 2012 pour sept ans et réélu en 2019 pour cinq ans, le chef de l’Etat continue de ne pas être bien clair sur ses intentions. Pour autant, il a promis de nommer un premier ministre, un poste qu’il avait supprimé puis rétabli en décembre 2021.

Actuellement, huit coalitions sont dans la course pré-électorale. La principale alliance d’opposition Yewwi Askan Wi (“libérer le peuple” en wolof), formée autour d’Ousmane Sonko, arivé troisième à la présidentielle de 2019, a passé un accord avec la coalition Wallu Sénégal (“sauver le Sénégal”), dirigée par l’ex-présidente Abdoulaye Wade.

La moins bien placée dans un département s’engage à soutenir l’autre pour objectifs d’obtenir une majorité parlementaire et d’imposer une cohabitation gouvernementale”, selon l’AFP.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lundi 21 novembre 2022, la junte malienne a annoncé l’interdiction des activités de toutes les ONG financées ou soutenues par la France, et notamment dans le domaine humanitaire. Abdoulaye Maïga, le premier ministre par intérim malien, a déclaré dans un communiqué diffus sur les réseaux sociaux, l’interdiction des Organisations non...
La seconde phase du projet de la route Lofa reliant Gbarnga à Mendikorma, au nord du Liberia, va bénéficier d'un coup de pouce financier en provenance du Qatar. Le gouvernement libérien cherche en effet à séduire plusieurs investisseurs internationaux afin de terminer cette autoroute très importante pour l'économie domestique.  Comme...
Face à la rudesse de la crise économique frappant Nouakchott, le président mauritanien, Mohamed Ould Ghazouani, a annoncé, lundi 28 novembre, plusieurs mesures destinées à soulager la population de l'Etat maghrébin. Dans les faits, il s'agit d'une revalorisation des salaires des fonctionnaires civiles et militaires, du montant du salaire minimum...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...