Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Vinci obtient pour 40 ans la gestion des aéroports cap-verdiens
Vinci obtient pour 40 ans la gestion des aéroports cap-verdiens

Le gouvernement cap-verdien et le groupe français de gestion aéroportuaire, Vinci Airports, ont signé le 18 juin dernier un contrat de concession des quatre aéroports internationaux et des trois aérodromes de l’archipel pour les 40 prochaines années.

Selon Le Figaro, cet accord permettra à Praia de toucher « 80 millions d’euros répartis en deux tranches, 35 millions d’euros versés immédiatement, et 45 millions d’euros lors de la reprise du même niveau de trafic qu’en 2019. Vinci devra également verser annuellement un pourcentage de ses revenus bruts à l’Etat du Cap-Vert et prévoir des investissements de 619 millions d’euros sur la période. Il reprendra aussi une majorité des employés travaillant dans les aéroports ». Il est important de préciser que la majorité des salariés des aéroports resteront en place.

Absence de mise en concurrence

Pour autant, il y a un bémol et pas des moindres puisque cet accord de très longue durée dérange fortement l’opposition locale. Cette dernière a également largement décrié l’absence de mise en concurrence dans ce dossier…

De son côté, le Premier ministre capverdien, Ulisses Correia e Silva, a préféré botter en touche en saluant ce juteux partenariat en termes financier et d’investissements infrastructurels : « Cette concession améliorera la qualité et la performance de nos aéroports, va tirer profit du tourisme comme secteur important pour l’économie capverdienne et promouvoir le Cap-Vert en tant que destination d’investissements », a ainsi insisté l’intéressé.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lundi 21 novembre 2022, la junte malienne a annoncé l’interdiction des activités de toutes les ONG financées ou soutenues par la France, et notamment dans le domaine humanitaire. Abdoulaye Maïga, le premier ministre par intérim malien, a déclaré dans un communiqué diffus sur les réseaux sociaux, l’interdiction des Organisations non...
La seconde phase du projet de la route Lofa reliant Gbarnga à Mendikorma, au nord du Liberia, va bénéficier d'un coup de pouce financier en provenance du Qatar. Le gouvernement libérien cherche en effet à séduire plusieurs investisseurs internationaux afin de terminer cette autoroute très importante pour l'économie domestique.  Comme...
Face à la rudesse de la crise économique frappant Nouakchott, le président mauritanien, Mohamed Ould Ghazouani, a annoncé, lundi 28 novembre, plusieurs mesures destinées à soulager la population de l'Etat maghrébin. Dans les faits, il s'agit d'une revalorisation des salaires des fonctionnaires civiles et militaires, du montant du salaire minimum...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...