Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Burkina Faso : Interdiction de « toute présence humaine » dans deux « zones d’intérêt militaire »
burkina faso interdiction presence humaine deux zones dinteret militaire - TribuneOuest

Au Burkina Faso : une partie de la province du Soum et certaines réserves protégées entre Pama et le parc W, réputées pour être des repaires de djihadistes viennent d’être interdites à « toute présence humaine ».

Afin de lutter contre les violences djihadistes meurtrières qui sévissent dans certaines provinces au nord, frontalières avec le Mali, le président de la transition au Burkina Faso, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, a créé deux « zones d’intérêt militaire » où toute « présence humaine est interdite ».

Lutte contre les djihadistes

Il a réuni le Conseil supérieur de défense nationale (CSDN) « autour de la situation sécuritaire toujours préoccupante » dans le pays, « en dépit des efforts déployés par les forces de défense et de sécurité dans la lutte contre le terrorisme », a déclaré lundi soir le commandant des opérations du théâtre national, le lieutenant-colonel Yves Didier Bamaoui. « Le CSDN a décidé de la création de deux zones d’intérêt militaire notamment dans les régions de l’est et du Sahel », a-t-il indiqué, précisant que cette décision a été prise « pour plus d’efficacité dans les épreuves de lutte contre l’hydre terroriste ».

Cette décision arrive dix jours après le massacre de Seytenga (nord du Burkina Faso) où 86 civils ont été tués par des djihadistes.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le procès était attendu. En exil au Burkina Faso depuis 2009, le capitaine Dadis Camara est rentré en Guinée, le 21 décembre 2021, pour répondre  à la convocation de la justice de son pays, à en croire ses avocats. Il comparait  devant le tribunal, depuis mercredi, avec une dizaine de...
Le ministre de la Santé et de l'Assainissement, Austin Demby, s'est engagé, lors d'une réunion avec les ministres de la Santé d'Afrique de l'Ouest et du Centre, à faire passer le taux de vaccination en Sierra Leone de 46 à 70 % d'ici décembre 2022, relaie le Concord Times. Le...
Le Niger voit affluer une nouvelle vague de 600 migrants, alors que le 6 septembre, 847 personnes originaires d’Afrique subsaharienne étaient déjà arrivées d’Algérie. Plus de 600 migrants, originaires d’une dizaine de pays africains, sont arrivés au Niger dans le nord du pays en provenance d’Algérie. 669 personnes, dont quatorze femmes et cinq...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...