Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Nigeria : Pas de favori au Congrès des progressistes
nigeria favori congres progressistes - TribuneOuest

Au Nigeria, le Congrès des progressistes (APC) n’a pas de favori à ce jour. Pourtant ce mardi 7 juin 2022, le parti au pouvoir organise ses primaires à Abuja, la capitale fédérale.

Mardi 7 juin 2022, le parti au pouvoir au Nigeria, actuellement en pleine désunion, organise sa primaire pour désigner son candidat à la présidentielle de février 2023.

Pour le moment, aucun favori n’a émergé à l’APC, alors que son principal adversaire, le PDP (Parti démocratique populaire, a lui, désigné Atiku Abubakar, ancien vice-président comme candidat à la présidentielle.

« Je vous demande de reconnaître l’importance de la stabilité et de l’unité du parti sur lesquelles on ne saurait trop insister », a déclaré M. Buhari dans un communiqué.

En pleine crise sécuritaire

Ces élections sont très attendues dans ce pays, le plus peuplé d’Afrique, qui subit depuis plusieurs années des attaques djihadistes et criminelles. Le chef de l’État est vivement critiqué par son peuple, pour son incapacité à régler cette crise sécuritaire qui sévit au Nigeria.

La question de la sécurité est de fait centrale dans ce scrutin.

Dimanche 5 juin, une nouvelle attaque terroriste avait tué au moins vingt-et-une personnes dans une église du sud-ouest du pays, région habituellement épargnée par les violences.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le gouvernement ivoirien a relancé le projet d’adressage de la ville d’Abidjan. Mardi 24 janvier 2023, une convention cadre de partages de données a été a été signée au ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, pour le démarrage des activités nécessaires à la réalisation de ce projet....
Un homme accusé du meurtre de trois casques bleus guinéens, commis en 2019 dans le sud-ouest de Bamako, a été reconnu coupable et condamné à la peine de mort par le tribunal. Mercredi 25 janvier 2023, la Minusma (Mission de l'Organisation des Nations unies au Mali) a annoncé la condamnation...
Vingt-sept personnes ont été tuées par une "bombe" dans le centre du Nigeria, selon la police. Une information contredite par une association d'éleveurs de bétail qui parle, elle, d'une frappe aérienne de l'armée. Une "enquête approfondie" a été réclamée. Que s'est-il réellement passé mercredi 25 janvier 2023 dans le village...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

Notice: Undefined index: stream in /var/www/virtual/tribuneouest.com/htdocs/wp-content/plugins/like-box/includes/widget.php on line 32