Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Feu vert pour le gazoduc Nigeria-Maroc
Feu vert pour le gazoduc Nigeria-Maroc

Suite au feu vert d’Abuja, la Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC) a conclu un accord en ce sens avec la CEDEO. Ce gazoduc reliera à terme le Nigeria au Maroc et fournira 15 pays d’Afrique de l’Ouest (Bénin, Togo, Ghana, Côte d’Ivoire, Liberia, Sierra-Léone, Guinée, Guinée-Bissau, Gambie, Sénégal et Mauritanie). L’Espagne sera sa destination finale. 

Le ministre d’Etat nigérian aux ressources pétrolières, Timipre Sylva, a précisé que le gazoduc acheminera du gaz vers 15 pays d’Afrique de l’Ouest, poursuivra sa course à Tanger (Maroc) pour finir son périple à Cadix en Espagne.

Ce dernier a toutefois confirmé que le projet en était encore au stade de la conception technique initiale et que le coût final verra le jour à l’issue du processus d’expertise. Une information corroborée par Le Monde qui indique que « le Nigeria et le Maroc sont toujours à la recherche de fonds pour financer un mégaprojet de gazoduc visant à acheminer le gaz nigérian à l’Afrique du Nord et à l’Europe ».

Un tracé de 5660 km

Dans les faits, le projet a vu le jour le 10 juin 2018 par la signature d’un accord de coopération, lors d’une visite au Maroc du président du Nigeria, Muhammadu Buhari. Ce gazoduc serait une extension vers le Maroc du gazoduc ouest-africain (GOA), en fonctionnement depuis 2010, qui relie les zones gazières du sud du Nigeria au Bénin, au Togo et au Ghana. Il mesurerait environ 5 660 km et sa construction se ferait en plusieurs phases au cours des 25 prochaines années.

Le gazoduc créerait un marché ouest-africain du gaz naturel, permettant aux pays de la région d’accéder à ce combustible, et de valoriser leurs réserves pour ceux qui en possèdent (même si le gros de l’approvisionnement serait nigérian).

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lundi 21 novembre 2022, la junte malienne a annoncé l’interdiction des activités de toutes les ONG financées ou soutenues par la France, et notamment dans le domaine humanitaire. Abdoulaye Maïga, le premier ministre par intérim malien, a déclaré dans un communiqué diffus sur les réseaux sociaux, l’interdiction des Organisations non...
La seconde phase du projet de la route Lofa reliant Gbarnga à Mendikorma, au nord du Liberia, va bénéficier d'un coup de pouce financier en provenance du Qatar. Le gouvernement libérien cherche en effet à séduire plusieurs investisseurs internationaux afin de terminer cette autoroute très importante pour l'économie domestique.  Comme...
Face à la rudesse de la crise économique frappant Nouakchott, le président mauritanien, Mohamed Ould Ghazouani, a annoncé, lundi 28 novembre, plusieurs mesures destinées à soulager la population de l'Etat maghrébin. Dans les faits, il s'agit d'une revalorisation des salaires des fonctionnaires civiles et militaires, du montant du salaire minimum...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...