Deprecated: File class-oembed.php is deprecated since version 5.3.0! Use wp-includes/class-wp-oembed.php instead. in /home/u859680659/domains/tribuneouest.com/public_html/wp-includes/functions.php on line 5643
Feu vert pour le gazoduc Nigeria-Maroc Feu vert pour le gazoduc Nigeria-Maroc
Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Feu vert pour le gazoduc Nigeria-Maroc
Feu vert pour le gazoduc Nigeria-Maroc

Suite au feu vert d’Abuja, la Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC) a conclu un accord en ce sens avec la CEDEO. Ce gazoduc reliera à terme le Nigeria au Maroc et fournira 15 pays d’Afrique de l’Ouest (Bénin, Togo, Ghana, Côte d’Ivoire, Liberia, Sierra-Léone, Guinée, Guinée-Bissau, Gambie, Sénégal et Mauritanie). L’Espagne sera sa destination finale. 

Le ministre d’Etat nigérian aux ressources pétrolières, Timipre Sylva, a précisé que le gazoduc acheminera du gaz vers 15 pays d’Afrique de l’Ouest, poursuivra sa course à Tanger (Maroc) pour finir son périple à Cadix en Espagne.

Ce dernier a toutefois confirmé que le projet en était encore au stade de la conception technique initiale et que le coût final verra le jour à l’issue du processus d’expertise. Une information corroborée par Le Monde qui indique que « le Nigeria et le Maroc sont toujours à la recherche de fonds pour financer un mégaprojet de gazoduc visant à acheminer le gaz nigérian à l’Afrique du Nord et à l’Europe ».

Un tracé de 5660 km

Dans les faits, le projet a vu le jour le 10 juin 2018 par la signature d’un accord de coopération, lors d’une visite au Maroc du président du Nigeria, Muhammadu Buhari. Ce gazoduc serait une extension vers le Maroc du gazoduc ouest-africain (GOA), en fonctionnement depuis 2010, qui relie les zones gazières du sud du Nigeria au Bénin, au Togo et au Ghana. Il mesurerait environ 5 660 km et sa construction se ferait en plusieurs phases au cours des 25 prochaines années.

Le gazoduc créerait un marché ouest-africain du gaz naturel, permettant aux pays de la région d’accéder à ce combustible, et de valoriser leurs réserves pour ceux qui en possèdent (même si le gros de l’approvisionnement serait nigérian).

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis le 24 août, 170 migrants partis du Sénégal dans des conditions de fortune stagnent sur un navire de la marine espagnole qui leur a portés secours en mer. Proche des côtes mauritaniennes, ce dernier demande en vain aux autorités locales de les accueillir puisque Madrid refuse également de le...
Un accord de compensation carbone pourrait voir le Libéria concéder 10% de son territoire à une entreprise privée émiratie, ce qui accorderait à l'Etat du golfe Persique des droits de pollution équivalents à la séquestration du carbone de la forêt, relaie Middle East Eye. Dans les faits, l'accord donnerait à...
Les autorités nigérianes poursuivent leur inlassable combat contre les détournements d'or noir effectués par des bandes organisées dans le delta du Niger. Selon RFI, "une nouvelle opération militaire dans la région de Warri a permis de détruire 14 réservoirs contenant des centaines de milliers de litres de produit raffinés illégalement....
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...