Deprecated: File class-oembed.php is deprecated since version 5.3.0! Use wp-includes/class-wp-oembed.php instead. in /home/u859680659/domains/tribuneouest.com/public_html/wp-includes/functions.php on line 5643
Burkina Faso : huit mineurs coincés sous terre - Tribune Ouest Burkina Faso : huit mineurs coincés sous terre - Tribune Ouest
Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Burkina Faso : huit mineurs coincés sous terre
burkina faso huit mineurs coinces sous terre - TribuneOuest

Depuis deux semaines, les secours tentent de sauver huit hommes coincés dans la mine de zinc de Perkoa.

Le 16 avril 2022, la compagnie canadienne Trevali Mining avaient annoncé « la disparition » de huit mineurs, après « l’inondation » de ses installations souterraines à la mine de zinc de Perkoa, à une centaine de kilomètres à l’ouest de Ouagadougou.

Depuis, les secours ont engagé une véritable course contre la montre pour tenter de les extraire.

« C’est après une alerte d’évacuation, suite à l’inondation du site, que l’absence des mineurs a été constatée et qu’une opération de sauvetage a aussitôt été lancée à l’aide des sapeurs-pompiers et du génie militaire », a expliqué un travailleur de la mine à l’AFP, qui n’a été informée des faits que le 2 mai.

« Le secouristes s’activent depuis pour pomper la grande quantité d’eau qui a envahi la mine à la suite de fortes pluies », a-t-il indiqué. « Depuis deux semaines qu’ils sont enfermés dans la mine souterraine par les eaux de pluie, on n’a aucune nouvelle », a précisé un le parent d’un des mineurs coincés. « On n’a aucune information sur le niveau des recherches, ni sur les chances de es retrouver vivants », s’est-il inquiété estimant que « la situation est devenue critique, car leurs chances de survie s’amenuisent jour après jour ».

« Mais l’espoir est encore permis ».

Irresponsabilité des responsables de la mine

Albert Ouédraogo, le premier ministre burkinabé s’est rendu sur place et a déclaré qu’il s’agissait « d’une grande irresponsabilité des responsables de la mine ». Selon lui, « quelques jours avant le drame, des dynamitages sur la mine à ciel ouvert ont fragilisé la galerie et favorisé cette inondation ».

Il a annoncé l’ouverture d’une enquête pour déterminer les causes exactes de l’accident, et « des mesures conservatoires » ont été instaurées afin « d’empêcher les responsables de la mine de quitter le territoire burkinabé ».

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis le 24 août, 170 migrants partis du Sénégal dans des conditions de fortune stagnent sur un navire de la marine espagnole qui leur a portés secours en mer. Proche des côtes mauritaniennes, ce dernier demande en vain aux autorités locales de les accueillir puisque Madrid refuse également de le...
Un accord de compensation carbone pourrait voir le Libéria concéder 10% de son territoire à une entreprise privée émiratie, ce qui accorderait à l'Etat du golfe Persique des droits de pollution équivalents à la séquestration du carbone de la forêt, relaie Middle East Eye. Dans les faits, l'accord donnerait à...
Les autorités nigérianes poursuivent leur inlassable combat contre les détournements d'or noir effectués par des bandes organisées dans le delta du Niger. Selon RFI, "une nouvelle opération militaire dans la région de Warri a permis de détruire 14 réservoirs contenant des centaines de milliers de litres de produit raffinés illégalement....
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...