Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Burkina Faso : un franc symbolique pour la famille Sankara
burkina-faso-franc-symbolique-famille-sankara - TribuneOuest

Après la condamnation à la prison à perpétuité de Blaise Compaoré, la famille de Thomas Sankara réclame un franc symbolique en dommages et intérêts.

Le 6 avril 2022, Blaise Compaoré, Hyacinthe Kafando et Gilbert Diendéré, ont été condamnés à l’issue d’un long procès, à la prison à perpétuité, 35 ans après l’assassinat de l’ancien président du conseil national de la révolution, Thomas Sankara.

En attendant le 10 mai prochain, date à laquelle le tribunal militaire burkinabè décidera d’éventuelles compensations financières pour les parties civiles, la famille du défunt réclame un franc symbolique de dommages et intérêts. Les parents de Thomas Sankara ont d’ailleurs déclaré : « La justice n’est pas une affaire d’argent ».

Rétablir la vérité et retour des effets personnels

Par ailleurs, la famille et les avocats des parties civiles demandent de la rétablir la vérité, et notamment sur les papiers officiels : le document attestant de la mort de Thomas Sankara stipule en effet que ce dernier serait décédé de « mort naturelle ». Or, la famille et les avocats des parties civiles demandent à ce que la vérité soit rétablie.

Elle souhaite aussi que ses effets personnels lui soient restitués, « notamment son alliance et son arme ».

L’État a demandé, quant à lui, un milliard cent quarante-cinq millions de francs CFA « pour les préjudices financiers, matériels et moraux subis ».

Une requête qui a été rejetée par les avocats de la défense.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

226 000 passagers ont été enregistrés dans les aéroports du Cap-Vert au mois d'août 2022. Une donnée démontrant que la reprise touristique post-crise Covid se poursuit doucement mais surement sur l'archipel. Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, les données attestent d'un "flux de 167 279 passagers internationaux et 58 719...
Le procès était attendu. En exil au Burkina Faso depuis 2009, le capitaine Dadis Camara est rentré en Guinée, le 21 décembre 2021, pour répondre  à la convocation de la justice de son pays, à en croire ses avocats. Il comparait  devant le tribunal, depuis mercredi, avec une dizaine de...
La Banque centrale nigériane a augmenté son principal taux de prêt à 15,5% pour contrer une inflation nationale, mais aussi mondiale, de plus en plus galopante.  Contrer l'inflation et limiter la pression intense conjoncturelle pesant sur la monnaie nigériane, le naira, tel est l'objectif à très court terme mené par...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...