Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Guinée : l’ancien président Alpha Condé est dorénavant « libre » de ses mouvements

La junte a annoncé que l’ex-chef de l’État est libre et « pourra recevoir à sa demande les membres de sa famille biologique, politique, des amis ou proches ». 

Le colonel Mamadi Doumbouya, responsable du coup d’Etat du 5 septembre, a fait une déclaration indiquant que l’ex-chef d’État Alpha Condé est désormais libre. Mamadi Doumbouya « informe l’opinion nationale et internationale que l’ancien président de la République est enfin libre ». « Tout en continuant de bénéficier d’une protection adéquate, M. Condé pourra recevoir à sa demande les membres de sa famille biologique, politique, des amis ou proches » indique le communiqué de presse.

Le colonel Doumbouya a tenu à préciser qu’il garantit que « la dignité et l’intégrité du professeur Alpha Condé seront toujours préservées ». Le président Alpha Condé « demeurera à l’actuelle résidence de son épouse jusqu’à l’achèvement des travaux de construction de son domicile privé », situé à Kipé, se situant aux abords la capitale.

Ces annonces viennent répondre au Rassemblement du peuple de Guinée (RPG), le parti de M. Condé, qui s’était ému du « flou savamment entretenu autour du statut » de l’ancien président. Le RPG avait également dénoncé une restriction des mouvements de M. Condé ainsi que de la détention de plusieurs de ses responsable.

Le RPG avait le 15 avril « réitéré sa demande de libération totale et inconditionnelle du président » Condé et annoncé, en signe de protestation, son refus de participer aux assises nationales, ouvertes le 22 mars jusqu’au 29 avril à l’initiative de la junte au pouvoir, ainsi qu’à tout dialogue politique.

A la tête du pays pendant près de onze ans, M. Condé a été renversé le 5 septembre 2021 par le colonel Doumbouya, qui s’est fait investir depuis lors président de la République. Il n’a toujours rien dit sur l’échéance à laquelle il entend honorer son engagement de rendre le pouvoir à des civils élus.

Condé s’était rendu en janvier aux Émirats arabes unis pour être soigné et est de retour en Guinée depuis le début du mois d’avril.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le gouvernement ivoirien a relancé le projet d’adressage de la ville d’Abidjan. Mardi 24 janvier 2023, une convention cadre de partages de données a été a été signée au ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, pour le démarrage des activités nécessaires à la réalisation de ce projet....
Un homme accusé du meurtre de trois casques bleus guinéens, commis en 2019 dans le sud-ouest de Bamako, a été reconnu coupable et condamné à la peine de mort par le tribunal. Mercredi 25 janvier 2023, la Minusma (Mission de l'Organisation des Nations unies au Mali) a annoncé la condamnation...
Vingt-sept personnes ont été tuées par une "bombe" dans le centre du Nigeria, selon la police. Une information contredite par une association d'éleveurs de bétail qui parle, elle, d'une frappe aérienne de l'armée. Une "enquête approfondie" a été réclamée. Que s'est-il réellement passé mercredi 25 janvier 2023 dans le village...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

Notice: Undefined index: stream in /var/www/virtual/tribuneouest.com/htdocs/wp-content/plugins/like-box/includes/widget.php on line 32